top of page

Bukavu: Le prix de transport en commun a encore pris de l’encenseur, les gagnent peu haussent le ton


Il s’observe depuis la matinée de ce vendredi 20 octobre 2023, une hausse vertigineuse de prix de transport en commun dans la ville de Bukavu.

Certains chauffeurs ont fixé le prix selon leur volonté, en bafouant la mesure qui a été bien préétablie par la Mairie de Bukavu.


Cette situation a impacté négativement sur le coût de la population surtout les passagers car, aucune communication n’a été faite dans ce sens pour préparer la population.


Certains passagers qui se sont confiés au reporter du RATECO-SK s‘indignent de cette hausse du prix de transport en commun et demandent aux autorités d’intervenir dans l’urgence pour résoudre cette problématique.

« Nous souffrons, tellement, les choses deviennent de pire en pire, du jour au lendemain, chaque chauffeur fixe son prix comme il le veut. Certains chauffeurs disent que c’est lié au bouclage, d’autres disent au prix du carburant, et d’autres encore disent qu’ils veulent juste profiter de cette période pour amasser leurs sommes d’argent dépenser aux achats des documents exigés par le bouclage. Et, c’est nous les clients qui payent les pots cassés. Nous vivons au taux du jour, on se demande maintenant si nous allons nourrir nos familles ou dépenser seulement au transport. Moi, personnellement, je fais mon petit commerce au niveau de Nyawera. Chez moi, c’est à Panzi, donc il me faut 3000fc par jour aller et retour », s’indigne madame MAPENDO ZIGABE une passagère rencontrée dans la ville.

Rappelons que la Nouvelle Dynamique de la Société Civile a récemment recommandé aux autorités de mettre en place des mesures d’application pour que l’arrêté portant tarification des prix de transport en commun soit respecté dans la ville de Bukavu.


Jeanne KASONGO, RATECO-SK.


Comments


bottom of page