top of page

État de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Les participants à la table ronde veulent voir sa levée


Les participants à la table ronde sur l’évaluation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri sont, à majorité, favorables à la levée de cette mesure d’exception. Cette table ronde s’est clôturée, ce mercredi 16 août au Palais du peuple à Kinshasa dans une ambiance mouvementée.


Pour le Président de la Commission de la levée de l’état de siège, le député national Fabrice ADENONGA, élu de Djugu qui s’est confié à la radio Okapi, l'option idéale est la levée de l’état de siège :

« L’analyse finale, ce que la grande partie des participants se sont manifestés pour la levée de l’état de siège. Nous avions commencé avec 80 participants. Nous avons terminé avec 196 participants. Et 195 participants ont voté pour la levée de l’état de siège. Au finish, il y a deux options qui restent sur la table : la levée de l’état de siège qui est majoritaire et le maintien de l’état de siège qui est minoritaire. Nous n’étions que des serviteurs pour éclairer la lanterne du Président de la République pour qu’il sache ce que pense la population de l’Est sur l’état de siège », a déclaré le député national Fabrice ADENONGA, élu de Djugu.

Dans son discours à la clôture de ce forum, le Premier Ministre Jean-Michel SAMA, représentant le Chef de l’Etat, s’est félicité des propositions issues de différentes commissions pour éclairer la lanterne de Felix-Antoine TSHISEKEDI.


Durant trois jours, soit du 14 au 16 août, les participants venus de différentes institutions, des provinces du pays, les autorités de deux provinces sous état de siège, les députés provinciaux et les forces vives de la République, ont analysé, à travers trois commissions, les options relatives à la levée, à la requalification ou au maintien de l’état de siège.


Philémon MUTULA, RATECO S-K.

21 vues0 commentaire
bottom of page