top of page

Sud-Kivu : Le prix des produits Bralima a pris de l'ascenseur, le mouvement citoyen BUDC exige le boycotte de ces produits


Le mouvement citoyen Bloc Uni pour le Développement du Congo dénonce la hausse des produits de la société Bralima qui est observée ce dernier temps sur l'ensemble de la province du Sud-Kivu.


Samuel BYAMUNGU KAZIMIRE, militant de cette structure citoyenne s'est indigné suite à cette situation au reporter du RATECO-SK, ce vendredi 12 avril 2024.


Samuel BYAMUNGU KAZIMIRE regrette de constater que dans moins de 6 mois, la Bralima a haussé le prix de ses produits sans signaler les motifs de cette hausse aux consommateurs.


Le BUDC renseigne qu’un casier qui coûtait 22 000Fc en 2022 se vend actuellement à 25 000Fc. Celui qui s’achetait jadis à 27 000Fc coûte actuellement 32500fc. Un casier de Primus coûte actuellement 35.000Fc.

« La caisse de la boisson Turbo King coûte 37.000fc actuellement, pourtant moins de 30.000 Fc en 2022. Je ne comprends pas comment la Société Bralima peut revoir à la hausse ses produits, alors que les produits qui viennent du Burundi et dans d'autres pays étrangers sont vendus à un prix moins cher que ceux qui sont produits au Sud-Kivu », s’indigne Samuel BYAMUNGU KAZIMIRE.

Pour les grossistes, c’est une situation qui les pousse à se ravitailler désormais à l’étranger.


Le mouvement citoyen BUDC demande ainsi à toute la population (consommateurs) du Sud-Kivu à boycotter les produits de la société Bralima, à ne plus les consommer jusqu'à ce qu’ils reviennent à la baisse.


Elie BACHINYAGA, RATECO-SK.

52 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page