Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Idjwi au rythme « d’ensemble contre la Covid-19 et les violences faites aux femmes et la jeune fille dans la province du Sud-Kivu »

Clôture le dimanche 25 Octobre 2020 d’une formation organisée à l’intention des responsables des organisations de la société civile, et autres défenseurs de droits de l’homme en chefferie RUBENGA, territoire d’Idjwi.

Organisée par la SPR, la Synergie des femmes pour la paix et la réconciliation des peuples des Grands Lacs d’Afrique.

Pendant trois jours les invités ont été outillés sur la Résolution 1325, adoptée par les Nations Unies en 2000, les outils d’analyse de contexte, l’analyse des conflits, la sécurité et la protection communautaire.

Tout cette matière pour permettre aux défenseurs de droits de l’homme de comprendre les différents textes de lois afin de bien assurer la prévention, la promotion et la protection des victimes des violences et violation des droits humains.

Les concepts sur le genre, égalité, parité, équité et discrimination ont trouvé d’éclaircissement lors de cette activité.

Des explications importantes ont été faites aux participants sur les outils d’analyse de contexte, conflit et sécurité, comment doit travailler un défenseur de droits de l’homme dans la protection, sécurité et accompagnement des victimes, les différentes étapes d’analyse d’une menace et assurer son plan de sécurité pour éviter les représailles.

Un défenseur de droits humains doit faire l’analyse de l’environnement dans lequel il doit travailler, préparer tous les éléments nécessaires et poser des questions ouvertes pour comprendre le milieu et s’en assurer un plan de sécurité, a conseillé le formateur et expert en protection internationale.

A la clôture de cet atelier, les participants ont remercié la SPR pour cette importante formation qui leur permettra d’améliorer le travail au sein de la population en vue d’apporter un changement significatif.

La secrétaire exécutive de SPR, Yvette NEEMA, a annoncé l’organisation d’une table ronde à IDJWI au mois de novembre 2020 entre les autorités locales et les défenseurs de droits humains pour parler des problèmes qui rongent la population.

Cette table ronde s’inscrit aussi dans l’exécution du projet “Ensemble contre la Covid-19 et les violences faites aux femmes et la jeune fille dans la province du Sud-Kivu” appuyé  la Coopération Suisse.

Richelieu Byamana

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*