Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Bukavu : 4 morts, des disparus et plus de 80 maisons endommagées après la pluie du 25 octobre 2020

Au moins 4 personnes sont mortes et plus de 80 familles sont sans abris. C’est le bilan encore provisoire de fortes pluies qui se sont abattues sur la majeure partie de la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, dans l’après-midi de ce dimanche 25 octobre 2020.

Selon David Cikuru, Président du noyau communal de la Société Civile d’Ibanda, ces personnes sont mortes sur les avenues de la poste et Irambo. On dénombre également au moins 80 maisons complètement détruites.

Une mère de famille est morte emportée par la furie de ces eaux de pluie vers industrielle dans la commune d’Ibanda, un bébé est aussi porté disparu dans le même quartier Ndendere, deux personnes ont été sauvées de justesse au niveau de la place de l’Indépendance, des kiosques et étalages dans des marchés ont aussi été emportés. ” renseigne David Cikuru.

Ces pluies qui sont tombées sur la ville pendant plus de cinq heures ont durement touché le quartier Ndendere en commune d’Ibanda.

Après une ronde effectuée la matinée de ce lundi 26 octobre par le Chef de ce quartier Albert MIGABO NYAGAZA, il est remarqué qu’un mur de soutènement d’une maison est tombé sur la maison du voisin d’en bas causant la mort d’un enfant de 4 ans, et un autre de 6 ans est en état critique évacué d’urgence à l’Hôpital Général de Référence de Bukavu.

Sur avenue de la Poste, nous relevons que plusieurs kiosques construits anarchiquement ont été emportés par les eaux de débordement de la rivière Kahwa malheureusement maman Marie Claire a été emportée avec son kiosque. Nous sommes à la recherche d’autres personnes”, précise le Pasteur MIGABO NYAGAZA Albert.

La Place de l’Indépendance est envahie par la boue. Elle est même impraticable ce matin, toutes ses canalisations d’eau ont été bouchées par la boue et d’autres objets solides ; le tronçon Place de l’indépendance-industrielle et place de l’indépendance ancienne coopérative allant vers carrefour dans la Commune de Kadutu est aussi impraticable, « la route risque de se couper en deux au niveau du lycée Wima allant vers Kadurhu si l’autorité urbaine ne procède pas aux travaux d’urgence », avertit un habitant.

En tout cas pour le moment, plusieurs familles passent la nuit à la belle étoile attendant que la providence Divine les épargne d’une nouvelle pluie synonyme d’autres dégâts.

Pascal Kamanzi et Baudry Aluma

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*