Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Le RATECO/SK et l’UNPC Section du Sud-Kivu rencontrent le Ministre Provincial ayant en charge les Médias pour le plaidoyer en faveur de la sécurité des journalistes en cette période de COVID-19

Dans son travail de plaidoyer pour l’amélioration des conditions de travail des journalistes des Radios et Télévisions Communautaires, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu ne cesse de rencontrer les autorités à différents niveaux.

C’est dans ce sens que son Président du Conseil d’Administration Thais Bagula et le Président de l’Union Nationale de la Presse du Congo UNPC Sud-Kivu Darius Kitoka ont rencontré lundi 15 juin le Ministre Provincial des Médias Me Swedi Basila Claude.

Objectif affiché, plaider pour que les Journalistes bénéficient d’une sécurité particulière en cette période de coronavirus.

Cette rencontre intervient après que des cas d’interpellation et d’arrestation arbitraires de certains Journalistes  soient signalés dans la Ville de Bukavu.

Le cas le plus récent est celui d’un Journaliste arrêté dans la soirée du Dimanche 14 Juin et qui aurait passé la nuit dans le cachot de la Police dans la Commune de Kadutu.

A cette occasion, d’autres questions liées au fonctionnement des médias  ont été abordées. C’est notamment la question de la multiplicité des taxes et des services qui occasionnent des tracasseries.

Attentionné aux échanges, le Ministre Provincial des Médias a promis de rencontrer l’autorité provinciale et lui parler de cette question.

Avant cela, Swedi Basila Claude rassure que des macarons vont être mis à la disposition des maisons de presse pour permettre aux journalistes de circuler librement sans être inquiétés.

« Je salue d’abord le courage et la présence ici du RATECO et de l’UNPC. Il était important que dans le cadre de la collaboration qui doit toujours exister entre les médias et les ministères, d’échanger autour de différentes questions qui se posent dans le secteur. Ces concertations doivent demeurer pour que nous puissions voir comment redorer l’image, recadrer nos médias et tout ce qui se passe dans les différentes éditions pour permettre à ce qu’il y ait un climat de paix dans les différents médias… j’ai le souci de mettre tous les médias autour d’une table pour que nous puissions avoir un cadre de concertation pour échanger autour des problèmes qui se posent dans le secteur… nous voulons donc que les médias puissent jouer leurs rôles de l’Eglise au milieu du village et travailler en respectant les normes… », explique le Ministre.

Le ministre annonce  la tenue, à Bukavu après le confinement, d’un cadre de concertation qui devra réunir, autour d’une table, les responsables des Médias.

Objectif, précise le ministre, parler de différents problèmes que rencontrent les medias et  renforcer la collaboration entre le Ministère des Medias et les maisons de presse.

La rencontre s’est tenue au Cabinet du Ministre des Medias, situé à Nyawera dans la Commune d’Ibanda.

Rappelons qu’il y a environ trois mois, le Président du Conseil d’Administration du RATECO/SK Thaïs Bagula avait exposé au Gouverneur de Province les problèmes auxquels sont confrontés les médias du Sud-Kivu.

Il s’agit de la confusion entre les contenus médiatiques soumis aux taxes et la multiplicité de ces dernières. L’autorité provinciale a pris alors l’engagement d’instruire ses services afin que des solutions soient trouvées.