top of page

Kabare : Mort tragique des personnes, la Mutualité CINYABUGUMA CIRHU dénonce l’inaction des autorités



La Mutualité CINYABUGUMA CIRHU des ressortissants du territoire de Kabare vivant dans la ville de Bukavu dénonce l’inaction des autorités locales après avoir perdu au moins 18 écoliers dans cette partie de la province du Sud-Kivu.


Dans un entretien avec la radio Communautaire Maendeleo lundi 11 mars 2024, Maître MURHAMBO BUSANE Olivier, Président du Collège des Fondateurs de la Mutualité CINYABUGUMA CIRHU a indiqué que les autorités restent silencieuses face aux évènements malheureux qui ont frappé la population de Kabare à la fin du mois de février et au début du mois de mars 2024.


C’est entre autre la non-assistance aux rescapés de la présumée bouillie empoisonnée qui a causé la mort de 14 personnes le 8 mars dernier, la foudre qui a occasionné la mort de 6 élèves le 27 février 2024 à Mumosho sans citer les cas d’assassinats de paisibles citoyens.


Suite à cette situation, la Mutualité CINYABUGUMA CIRHU indique avoir ouvert une caisse de solidarité pour que les personnes de bonne foi puissent assister les familles éprouvées.

« Que le Gouvernement Provincial ne puisse pas s’occuper seulement du partage du pouvoir mais plutôt à s’intéresser des vies humaines en décrétant une journée ville morte en mémoire des illustres disparus et assister les familles des victimes ainsi que les rescapés. Nous demandons également aux autorités locales de construire une morgue dans notre Zone de Santé, car les dépouilles mortelles de ces catastrophes ont été enterrées en état de décomposition », a-t-déclaré.

Notons que plusieurs personnes perdent de vies ce dernier temps au Sud-Kivu suite aux catastrophes naturelles, à l’insécurité et autres circonstances non élucidées.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

118 vues0 commentaire

Comments


bottom of page