top of page

BWEGERA : 3 corps des victimes des échauffourées entre les Barundi et Bafuliru traînent à la morgue



BWEGERA : Trois corps des victimes des échauffourées entre les communautés des Barundi et des Bafuliru traînent toujours à la morgue.

Les corps de trois victimes des échauffourées entre les communautés des Barundi et Bafuliru tués le mercredi 12 juillet 2023 traînent toujours à la morgue en attendant la décision finale de leur enterrement.


Selon la Société Civile congolaise qui s’est confiée à nos confrères de la radio communautaire Kamanyola indique que malgré les consultations amorcées par le Ministre Provincial de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières du Sud-Kivu pour tenter de régler les problèmes sans succès.


Le weekend dernier, le patron de la territoriale au Sud-Kivu, accompagné de l’Administrateur du territoire d’Uvira ont écouté à tour de rôle, les leaders de la communauté des Barundi et ceux des Bafuliru avant la décision finale qui mettrait fin au dualisme du pouvoir dans ce village du groupement de Kakamba en Chefferie Plaine de la Ruzizi, où la communauté des Barundi et celle de Bafuliru se disputent le lead.


Pour rappel, le mercredi 12 juillet 2023 quelques jours après la nomination d’un Chef du village de Nyaruhuhuma à Bwegera par le Chef de Chefferie NDABAGOYE KINYUNI Richard, celui-ci a imposé la perception des taxes à la carrière où on exploite le moellon avant que les jeunes de la communauté des Bafuliru ne s’insurgent jusqu’à vandaliser le bureau du groupement.


En intervention, les FARDC ont tiré des balles sur les manifestants, et deux d’eux sont décédés sur place avant qu’un autre ne décède de suite des blessures à l’hôpital. Cette structure citoyenne voudrait voir le gouvernement s’impliquer pour l’enterrement de ces victimes, et prendre des décisions qui arrangeraient les deux parties en conflit pour le rétablissement de la paix et la cohésion sociale dans cette entité.


Radio KAMANYOLA, RATEKO-SK.

117 vues0 commentaire

Comments


bottom of page