Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Les radios communautaires apprennent le traitement numérique des sons

La non maîtrise du traitement numérique du son handicape les médias à éduquer, sensibiliser et mobiliser les communautés. Le RATECO forme sur Adobe audition et Cool edit  et donne ces logiciels aux journalistes des radios membres.

Le Réseau des radios et télévisions communautaires du Sud-Kivu (Rateco/Sk) forme sur les logiciels Adobe audition et Cool edit. L’atelier se tient le 18 octobre 2019 à l’Hôtel Witness  sur l’avenue Kindu dans la commune d’Ibanda. Il réunit 19 journalistes des radios membres du Rateco.  8 proviennent de la ville de Bukavu, 5 du territoire de Kalehe, 3 de Walungu et 1 de Mwenga. La journaliste de Radio Maendeleo, Furaha Citera, facilite la séance et le chargé des programmes du Rateco Sud-Kivu, Justin Bafunyembaka, la modère sous l’œil vigilant du coordonnateur du RATECO, Olivier Kiriza.

Selon ce coordonnateur, la production et le traitement des sons sur les éléments à mettre à exploiter dans les journaux et émissions comptent parmi les défis multiples auxquels les journalistes sont confrontés dans leur travail quotidien. Le Rateco organise ainsi une formation pour leur permettre de bien traiter leurs productions au moyen des logiciels appropriés avant de les livrer aux consommateurs finaux. Olivier Kiriza insiste sur le fait que les médias sont appelés à éduquer, sensibiliser et mobiliser les communautés pour leur développement intégral et integré.

Le chargé des programmes, Justin Bafunyembaka, renchérit que l’atelier vise à mettre à la disposition des journalistes des logiciels usuels  pour le traitement des sons et à leur apprendre à les manipuler sans difficultés. La formation est pratique. Les exposés sont suivis des échanges interactifs entre la facilitatrice et les participants avant de faire les exercices. A la fin de la formation, la copie du module est remise aux participants pour des consultations ultérieures.

La facilitatrice Furaha Citera de Radio Maendeleo commence la formation sur les techniques de traitement des sons. Elle parle des logiciels Adobe et Cool Edit qui sont des programmes qu’on introduit dans la machine, l’ordinateur. Dans les deux cas, les éléments sonores contenus dans l’enregistreur sont transmis dans la machine à l’aide d’un câble USB. Un nom est donné à ces sons. Les interférences sont enlevées et les amplitudes rehaussées ou diminuées. Pour Adobe audition, quand on sélectionne l’élément à couper, on arrête la lecture du son. Ce qui n’est pas le cas pour Cool edit. Et dans le multitrack  ou multiplistes, on peut mettre en fondu une chanson, un bruitage, une traduction. S’ensuivent des exercices d’assimilation et de lise en commun sur l’enregistrement, la nomination et le traitement des sons et le multitrack.

Les participants recommandent au Rateco Sk de telles formations afin d’éradiquer les charlatans journalistes, de continuer des plaidoyers auprès des partenaires pour qu’ils appuient les radios communautaires membres du réseau, et d’organiser une autre formation sur ces logiciels Adobe Audition et Cool edit. Une séance ne suffit pas pour maîtriser la multipiste.

La Coopération suisse vient de financer cette formation. Entre septembre 2019 et janvier 2019, elle avait  déjà aidé le RATECO à se restructurer convenablement et aux radios communautaires membres d’assurer une bonne couverture médiatique des élection, du 30 décembre dernier.

Commentaires