Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Séance d’harmonisation des messages clés relatifs à la MVE (EBOLA)

Le réseau des radios et télévisions communautaires du Sud-Kivu, en sigle RATECO S-K exécute un projet d’implication des radios communautaires dans la lutte contre la maladie à virus Ebola (MVE) avec l’appui financier de la Coopération Suisse, Direction Régionale de l’Est de la RDC.

Le constat est que la grande partie du nord-est de la RDC est menacée par une maladie meurtrière à virus Ebola qui inquiète les communautés tant nationale qu’internationale et qui l’a qualifiée d’ailleurs d’une urgence de santé publique de portée mondiale.

Cette épidémie est capable de ravager de milliers de personnes si des mesures conséquentes ne sont pas prises à tous les niveaux (les autorités locales, nationales, les organisations et organismes de développement et la société civile).

Cette maladie est considérée par plus de la moitié de la population comme de la sorcellerie, de l’imaginaire, du mauvais sort que les blancs auraient jeté sur cette partie du pays.

Le Nord-Kivu, une des provinces de la RDC enregistre beaucoup de cas des personnes souffrant de cette maladie et qui soit à la maison, soit dans le centre de traitement d’Ebola (CTE) où elles suivent des soins appropriés sous la surveillance des experts sanitaires.

Cette province est frontalière de celle du Sud-Kivu qui a déjà enregistré quelques cas, plus précisément dans le territoire de Mwenga, village de Tchowe, situé à plus de 90 Km de la ville de Bukavu.

Ces cas d’Ebola au Sud-Kivu ont été maitrisés par les équipes de riposte dépêchées sur le terrain, à Mwenga. Mais, le danger reste permanent dans la mesure où la population est en pleine mutation pour des raisons diverses et elle a semblé oublier les bonnes pratiques de lavage des mains qui sont, jusqu’aujourd’hui parmi les moyens sûrs de prévention contre cette maladie dangereuse.

Pour aider la province à lutter contre la propagation de cette maladie et autres des mains sales, le RATECO S-K est en pleine sensibilisation des masses par les comédiens locaux, la production et la diffusion des émissions, des spots, des sketchs et des chansons (en langue locale).

Pour que le RATECO S-K réalise avec succès ce projet, il lui a fallu contacter le département de la communication à la Division Provinciale de la Santé du Sud-Kivu (DPS) et, ensemble harmoniser les messages clés relatifs à cette maladie.

C’est le Docteur Claude BAHIZIRE de la DPS qui a consacré une journée entière avec les comédiens impliqués dans le projet pour organiser une séance d’harmonisation des messages clés afin que les comédiens aient une vue d’ensemble sur le message à apporter aux communautés pour freiner la propagation de la MVE.