Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Les dangers qui guettent la population de Bukavu à la veille de 2021

La ville de Bukavu  appelée jadis « Bukavu la verte »  à cause de sa verdure très appréciable par les visiteurs est aujourd’hui devenue « Bukavu la boueuse ».

La population de cette ville située dans la province du Sud-Kivu, à l’Est la RDC est exposée à  d’énormes dangers qui risquent de contribuer à sa disparition sur la carte des provinces du pays si rien n’est fait par les autorités censées la protéger.

  • A chaque jour qui passe, il y a de l’insécurité avec ses corollaires : morts d’hommes, le kidnapping d’enfants et du personnel des organisations de la Société Civile ainsi que des visites nocturnes indésirables des personnes à mains armées dans les domiciles de la paisible population.
  • La mauvaise gestion des immondices qui pose de sérieux problèmes malgré la présence des associations affiliées à la Mairie pour le ramassage des déchets produits par la population dans les quartiers.
  • Les constructions anarchiques sur les sites impropres et sans aucune autorisation préalable des services habiletés. Les cimetières de Musigiko, en Commune de Bagira et de la Ruzizi en Commune d’Ibanda sont les endroits les plus visés par ces anarchistes.

Les constructions anarchiques sont sans conséquences manifestes dans la ville. Les incendies récurrents et éboulements de terre avec morts d’hommes.

Le constat est amer et appelons les autorités à tous les niveaux de mettre fin à ces phénomènes qui causent honte à la province et au pays en général pour que l’avenir de nos enfants soit radieux.

Isaac Bashombe, RATECO-SK

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*