top of page

Sud-Kivu : PPI dénonce la mort de quatre détenus dans la prison de Kamituga dans ce mois de janvier 2024


Quatre détenus à la prison de Kamituga dans la province du Sud-Kivu à l'Est de la République Démocratique du Congo, viennent de trouver la mort dans ce mois de janvier 2024, suite à l'absence de soins médicaux adéquat ainsi que des mauvaises conditions carcérales.


Dans son communiqué de presse no PPI/RDC/OO2/01.2024 du vendredi 12 janvier 2024, l’Organisation Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) dénonce et condamne et regrette ces nouvelles pertes en vies humaines et exige l'intervention des autorités dans l'urgence car, selon cette organisation, si rien n'est fait le nombre des morts peux être revus à la hausse dans les jours qui suivent.


A travers ce communiqué, monsieur Jonathan MAGOMA, Directeur des Programmes et Directeur Exécutif ai au sein de cette organisation, rappel qu'un autre détenu a trouvé la mort ce même jeudi 11 janvier 2024 dans cette même circonstance.


Face à ces cas de morts à répétition dans la prison de Kamituga et dans la prison centrale de Bukavu, l’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) dit exhorter une fois de plus le Gouvernement congolais d’améliorer les conditions carcérales, en mettant un accent sur la construction de nouvelles prisons ou la réhabilitation de celles qui peuvent encore l’être.


Également, il appelle le Gouvernement à approvisionner en nourriture et médicaments les maisons carcérales parce qu’il n’y envoi pas les gens pour y perdre la vie.


Nos efforts pour entrer en contact avec le Directeur de la Prison de Kamituga ont été vains.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page