top of page

Sud-Kivu : Les infirmiers réclament la bancarisation de leurs salaires


Les infirmiers de différentes Zones de Santé de la province du Sud-Kivu étaient visibles dans la rue mercredi 27 mars 2024 dans la ville de Bukavu pour réclamer la bancarisation de leurs salaires et primes.


Ces professionnels de la santé exigent entre autre le paiement des salaires et leurs primes de risque des mois de janvier et février 2024 ainsi que le paiement des agents mécanisés.


Sur leurs calicots, on pouvait lire : Trop, cest trop avec des promesses non réalisées. Nous sommes fatigués. Ils scandaient des chansons et slogans dénonçant la situation sociale dégradante quils traversent. Ces infirmiers disent ne plus recevoir leurs salaires dans les mains des Administrateurs Gestionnaires des structures sanitaires.

«Nous réclamons la bancarisation de nos salaires et primes de risque. Nous refusons avec la dernière énergie la paie manuelle avec les Administrateurs Gestionnaires. Chaque fois nos salaires arrivent avec retards. Cela date de depuis 2016. Nous avons déjà écrit plusieurs lettres aux autorités mais en vain. Le message, cest daligner les nouvelles unités et les payer sans discrimination, car nous souffrons vu que les conditions de travail ne sont pas réunies», a indiqué monsieur Richard RUSENGO, infimier au Centre de Santé de Miti.

Leur mémorandum a été lu et déposé dans les mains du Rapporter de lAssemblée Provinciale du Sud-Kivu, monsieur Ananie LUNANGA.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

46 vues0 commentaire

Comments


bottom of page