top of page

Sud-Kivu : Les agents de l’Assemblée Provinciale en grève, revendiquent le payement de 20 mois de la dotation provinciale et 12 mois de la rétrocession du gouvernement Central

Dernière mise à jour : 31 janv.



Les agents de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu viennent d’entamer un mouvement de grève ce mardi 30 janvier 2024, pour revendiquer le payement de 20 mois de la dotation provinciale et 12 mois de la rétrocession du gouvernement Central.


Pour manifester leur indignation, ces agents ont brulé des pneus à l’entrée de l’hémicycle provincial, scandant des chansons pour dénoncer la mauvaise gouvernance dont ils sont victimes.


Dans un communiqué de presse No 001/2024 rendu public ce mardi, la Délégation Syndicale de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu dénonce ce qu’elle qualifie « d’une pratique antithétique » du Gouverneur de la province du Sud-Kivu qui, selon ce document, a délibérément privé l’Assemblée Provinciale de sa dotation durant une période de 20 mois.

« Il s’agit des mois de janvier 2019, décembre 2020, septembre 2021, janvier, février, octobre, novembre et décembre 2022, janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, octobre, novembre, décembre 2023 et janvier 2024. A cet effet, la délégation Syndicale demande au Gouvernement Central d’être fidèle aux promesses tenues par le Président de la République en date du 21 octobre 2023 lors de la rencontre entre le Chef de l’Etat, les Gouverneurs des provinces e les Présidents des Assemblées Provinciales à la Cité de l’Union Africaine. Au cours de cette rencontre, le non-paiement des rétrocessions dues aux provinces avait été évoqué. Il s’agit des mois d’aout 2019, juillet, septembre et novembre 2020, février, juin, juillet, septembre, octobre, novembre, décembre 2023 et janvier 2024 », peut-on lire dans ce communiqué de presse.

La délégation Syndicale espère que ce cri d’alarme trouvera une suite favorable afin de soulager tant soit peu le calvaire vécu par les bénéficiaires de ces rétrocessions.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

  

 

  

 

117 vues0 commentaire
bottom of page