top of page

Sud-Kivu : La Société Civile demande au nouveau gouverneur de travailler pour la cohésion sociale et la stabilité des institutions de l'Etat


Le bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu demande au nouveau gouverneur du Sud-Kivu de travailler pour la cohésion sociale et promouvoir la stabilité des institutions de l'Etat en mettant l'accent sur les intérêts de la population pour arriver au développement durable en province.


Cet appel est de la Présidente du bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu, un jour après l'élection du Professeur Jean jacques PURUSI comme nouveau locataire de Nyamoma, ce jeudi 2 mai 2024.


Pour elle, plusieurs défis attendent le nouveau gouvernement de PURUSI qui sera bientôt mis en place.

«Nous avons suivi le processus dès le début jusqu'à la fin des opérations de vote. La CENI vient de proclamer les résultats provisoires, la phase de traitement des contentieux va suivre et puis les résultats définitifs. Nous comme Société Civile, nous voulons voir le nouveau gouverneur travailler main dans la main avec toutes les couches sociales de la province sans distinction. Nous voulons voir la stabilité des institutions de la province, son développement, la cohésion sociale entre les populations, car notre province vient de très loin et nous voulons voir le nouveau gouverneur au travail pour son développement,» a déclaré Maître NENE BINTU IRAGI.

Rappelons que Jean Jacques PURUSI remplace Théo NGWABIDJE KASI au poste du gouverneur du Sud-Kivu.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page