top of page

Sud-Kivu : L’Organisation APIA plaide pour l’intégration des personnes vivant avec handicap dans le prochain gouvernement


L’Association pour la Promotion Intégrale des Albinos (APIA) plaide pour l’intégration des personnes vivant avec handicap dans le prochain gouvernement provincial et Central en République Démocratique du Congo.


Le Coordonnateur de l’asbl APIA, monsieur Juvénal LUSHULE l’a indiqué au cours d’un entretien avec la rédaction centrale du RATECO-SK, ce mardi 14 mai 2024.


Pour lui, la constitution congolaise stipule que les personnes vivant avec handicap ont droit à des mesures spécifiques de protection.


Il constate cependant que l’accès à l’emploi et à certains avantages sociaux est largement limité à cette catégorie de personnes vivant dans la ville de Bukavu et partout ailleurs en République Démocratique du Congo.


Malgré la ratification par la RDC de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes vivant avec handicap, aucune personne vivant avec handicap n’a été élue ni même cooptée aux dernières élections au pays.


Pire encore, ces personnes n’occupent aucun poste de responsabilité dans les institutions au Sud-Kivu, indique Juvénal LUSHULE.


Face à cette discrimination négative, notre source plaide pour que cette catégorie de personnes soit prise en compte lors de la formation du prochain gouvernement tant au niveau provincial que national.

« Même pendant les récentes élections, aucune personnes vivant avec handicap (Albinos) n’a été élue comme conseiller municipal, député provincial ou encore national, pourtant elles se sont portées candidates. Nous regrettons que ces personnes ne soient prises en compte malgré leurs compétences. Nous plaidons que les Albinos et toute personne en situation de handicap soient associés à la gestion du pays », soutient-il.

Jeanne KASONGO, RATECO-SK.

36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page