top of page

Sud-Kivu : 6 cas de Varioles de singes confirmés et 94 personnes sous surveillance


Cinq nouveaux cas de la variole de singe sont confirmés dans la province du Sud-Kivu. A part le premier cas confirmé à Bukavu la semaine dernière, ces nouveaux cas sont confirmés dans le territoire de Mwenga qui augmente le bilan jusqu’à six cas.


C’est ce qu’a indiqué le Docteur Claude BAHIZIRE, chargé de communication à la Division Provincial de la Santé (DPS) dans un entretien avec la presse samedi 14 octobre 2023.

Le docteur Claude BAHIZIRE précise que 94 personnes ont été listé avoir fait des contacts avec les personnes déjà atteintes par cette maladie. Il ajoute que ces personnes suspectes sont sous surveillance.


Claude BAHIZIRE appelle la population à respecter les mesures barrières pour se protéger contre cette maladie contagieuse.

« Le Monkeypox est une maladie très contagieuse. S'elle est négligée, elle peut entraîner des cas de mortalité. Eviter les rapports sexuels de n'importe qui que ce soit. La consommation des viandes décédée, se laver régulièrement les mains, porter le cache-nez, s'isoler des personnes suspectes, éviter les attroupements et régulièrement les désinfectant. Si la population arrive à suivre les conseils de professionnels de santé, elle peut éradiquer cette maladie», a-t-il indiqué.

Signalons que la variole de singe ou Monkeypox se transmet d'un animal malade vers un homme et de l'homme malade à l'homme sain. Elle se manifeste par des boutons remplis d'un liquide sur tout le corps, y compris le cuir chevelu. Son traitement est symptomatique.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

371 vues0 commentaire

Comments


bottom of page