top of page

Sud-Kivu : 31 personnes tuées, 27 maisons attaquées par des bandits, 24 cas d’enlèvements et 6 cas de justice populaire en janvier 2024


L'année 2024 commence dans un climat d’insécurité totale au Sud-Kivu.

Le mois de janvier écoulé a été marqué par des tueries et des enlèvements.


C'est ce indique le bulletin surprise No 126 de la Synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique, Electorale et la Promotion des Droits Humains au Sud-Kivu (SAJESECK-FORCE VIVES), rendu public le 17 février 2024.


Au mois de janvier 2024, 31 personnes ont été tuées, dont 7 personnes dans le territoire de Kabare suivi de la ville de Bukavu qui a enregistré 6 morts, 4 tueries à Walungu et à Kalehe, 3 à Uvira et Fizi, 2 à Mwenga et à Shabunda.


27 attaques de maisons ont été enregistrées sur l’étendue de la Province en janvier, comparativement au mois de décembre 2023 ou on note une augmentation des attaques de maisons.


9 cas de braquages de véhicules ont été répertoriés au mois de janvier contre 15 au mois de décembre. Le territoire de Shabunda, a été l’entité la plus touchée avec

5 véhicules braqués.


24 personnes ont fait l'objet

d'enlèvements contre 14 au mois de décembre dernier.


Cette structure appelle les autorités à fournir d’efforts pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité et du système judiciaire afin de répondre de manière efficace et rapide à la situation d’insécurité.


Jeanne KASONGO, RATECO-SK.

77 vues0 commentaire

Comments


bottom of page