top of page

Sud-Kivu: 22 cas de derapages prélevés dans les médias par la Centrale de monitoring des médias en 2023

La Centrale de monitoring des médias vient de prélever 22 cas de dérapages dans les radios et Télévisions de la ville de Bukavu durant l’année 2023.


Cette restitution est intervenue, ce lundi 05 février 2024 dans une séance de discussion trimestrielle autour d’une table entre les journalistes et les services étatiques dans la salle Rafiki située dans la Commune d’ Ibanda à Bukavu.


Dans cette activité, monsieur Dieudonné KYALONGAWA de la Centrale de Monitoring des Médias du Sud-Kivu a indiqué que l’objectif est d’améliorer la qualité de prestation des journalistes et leurs offrir un espace de dialogue avec les services étatiques en province.


Ce dernier se dit satisfait de ce résultat car selon lui, il y’a eu des avancés en 2023 contrairement à d’autres années antérieures.


La Centrale de monitoring des médias du Sud-Kivu profite de cette occasion pour demander aux journalistes et autres prestataires des médias de respecter la dignité humaine ainsi que le Code d’Ethique et de la déontologie du Journaliste pendant la diffusion de leurs informations pour ne pas tomber dans des fautes professionnelles.

« D’abord nous remercions les journalistes parce que ce derniers ont amélioré leur façon de travailler par rapports aux années passées. Pour l’an 2023, nous avions prélevés 22 délits de presse et 4 cas de délits de presse dont la plus part de ces cas ont été commis par les invités et non les journalistes. Nous demandons aux journalistes de toujours recadrer leurs invités pour ne pas arriver à commettre des délits de presse dans leurs chaînes, mais aussi, nous leur demandons de prendre de l’autorité pendant les présentations des émissions», a indiqué monsieur Dieudonné KYALONGAWA.


Notons que le programme de monitoring des médias en province exige des rapports journaliers, hebdomadaires, mensuels, trimestriels et manuels qui sont souvent restitués devant les journalistes et les autorités.


Cette activité a connu la participation des responsables des médias, des journalistes ainsi que des autorités étatiques dans salle Rafiki en Commune d'Ibanda dans la ville de Bukavu.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

94 vues0 commentaire

Comments


bottom of page