top of page

Sud-Kivu : 21 personnes tuées, 41 maisons attaquées en août


Sud-Kivu : 21 personnes tuées, 41 maisons attaquées en août, une hausse des cas par rapport au mois de juillet 2023 (SAJECEK-FORCES VIVES).

Contrairement aux mois de juin et juillet 2023, la province du Sud-Kivu a enregistré une hausse de cas d’insécurité, caractérisés par des tueries, des enlèvements, des attaques des maisons par des bandits armés, les braquages de véhicules au mois d’août 2023.


C’est ce qu’indique la Synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique, Electorale et la Promotion des Droits de l’Homme (SAJECEK-FORCES VIVES), dans un bulletin surprise numéro 120 du 9 septembre 2023.


Dans ce tableau sombre sur l’insécurité, cette association des jeunes précise qu’au mois d’août 2023, 21 personnes ont été tuées contre 19 au mois de juillet. La ville de Bukavu est à la première place avec 10 cas.


41 maisons ont été attaquées par des bandits armés sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu contre 28 au mois de juillet. Le territoire de Kabare est a subi plus de cas avec 18 maisons attaquées.


Toujours dans ce bulletin surprise, SAJECEK ajoute que 10 véhicules sont tombés dans le filet des bandits armés. Le territoire de Mwenga a connu seul 8 cas. 12 personnes ont été victimes d’enlèvements en Province et 4 cas de recours à la justice populaire.


Suite à cette multiplication des cas d’insécurité dans la province du Sud-Kivu, SAJECEK-FORCES VIVES appelle les autorités politico-administratives de prendre en priorité la sécurité de la population et ses biens.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

bottom of page