top of page

Sud-Kivu : 19 morts, 28 maisons attaquées et 17 cas d’enlèvements en juillet 2023 (SAJESECK)


La Synergie des Associations des Jeunes pour l’Education Civique, Electorale et la Promotion des Droits Humains au Sud-Kivu (SAJESECK-FORCE VIVES), dénonce la recrudescence des cas d’insécurités dans la province du Sud-Kivu.


Dans son bulletin surprise numéro 119, cette structure citoyenne précise que 19 personnes ont été tuées, 28 maisons attaquées par des bandits armés, 1 véhicule braqué, 17 cas d’enlèvements et 7 cas de justice populaire au cours du mois de juillet 2023.

Dans ce bulletin, SAJESECK-FORCE VIVES enregistre 19 cas de tueries au mois de juillet, contre 14 cas au mois de juin 2023. Le territoire d’Uvira est le plus touchés avec 5 cas suivi de la ville de Bukavu avec 4 cas, 3 cas à Fizi, 2 cas à Kalehe et à Mwenga et 1 cas Shabunda.


Dans la rubrique de maisons attaquées, on note 28 maisons en juillet 2023, alors qu’au mois de juin 25 maisons avaient fait objet d’attaques des bandits armés. Le territoire d’Uvira a enregistré 9 cas.


Toujours dans ce bulletin surprise, Sajecek note un seul cas de braquage de véhicule qui a été enregistré au mois de juillet dernier à Uvira.


Les enlèvements ont connu une hausse au mois de juillet dernier, 17 personnes ont été enlevées contre 7 personnes en juin 2023 et 7 cas de justice populaire enregistrés en juillet contre 3 cas en juin 2023 en province du Sud-Kivu.


Sajecek/Forces-vives appelle les autorités à travailler urgemment sur un plan provincial de sécurité qui permettra non seulement de neutraliser les groupes armés qui opèrent en toute quiétude dans les différents villages du Sud-Kivu, mais aussi, de récupérer toutes les armes qui circulent dans les mains des civils.


Par Philémon MUTULA, RATECO-SK.

125 vues0 commentaire

Comments


bottom of page