top of page

Semaine de l’allaitement maternel : les femmes appelées à respecter l’allaitement maternel inclusif


Semaine mondiale de l’allaitement maternel: les femmes allaitantes appelées à respecter l’allaitement maternel inclusif (Dr Nestor KATETYA)


Le lait maternel constitue un repas complet pour le nouveau-né qui ne doit pas consommer autre nourriture que le lait maternel.


Dans une interview avec un reporter du RATECO-SK, le Docteur Nestor KATETYA appelle les femmes allaitantes à respecter l’allaitement maternel inclusif. Ce Docteur au Cabinet Médical Nutrition Alpha-Group, regrette de constater que certaines femmes allaitantes ne parviennent pas à allaiter le nouveau-né tous les premiers six mois, sans associés d’autres aliments supplémentaires.


Néanmoins, allaiter le nourrisson jusqu’à l’âge de deux ans (2) ans c’est important pour le nourrisson car ça assure une bonne croissance et l’épargner des différentes maladies mais aussi ça épargne à la mère les risques d’attraper le cancer des seins et l’hypertension.

«L’enfant bien nourri croit en bonne santé, mais le contraire l’enfant est exposé à la malnutrition ou à des maladies infantiles et qui peuvent les conduire à la mort, comme la rougeole, le marasme et le Kwashiorkor (...)
Pour la maman qui travaille, il y a un guide pour aider l’enfant à avoir une bonne croissance. L’enfant doit être allaité pendant 2 ou 3 ans sans l’interruption et cela joue un grand rôle pour l’intelligence de l’enfant », précise le Dr Nestor KATETYA.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) à travers cette semaine d’allaitement maternelle, recommande aux femmes de respecter les six (6) premiers mois d’allaitement maternel exclusif en vue de garantir aux nourrissons une bonne santé et aussi de développer l’attachement entre la mère et le nouveau-né.


Retenez que pour cette année la semaine mondiale de l’allaitement maternel qui a débuté le premier août prendra fin le 07 aout 2023.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK

45 vues0 commentaire
bottom of page