top of page

RDC: La NSCC demande au Président de la République de réunir les 2 chambres du parlement pour résoudre la question de la guerre à l’Est


La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) demande au gouvernement congolais de se doter des moyens qui s’imposent pour faire face à l’ennemi et récupérer les zones conquises par des groupes rebelles dont le M23/RDF.


Elle demande aussi au Président de la RDC Felix Antoine TSHISEKEDI de réunir les 2 chambres de parlement urgemment comme promis lors de sa compagne, pour résoudre la question de la guerre en RDC.


Ces recommandations et autres sont rendues publiques dans une déclaration de la NSCC dont une copie est parvenue à la rédaction du RATECO ce mercredi 10 juillet 2024.


Dans cette déclaration, la Coordonnatrice de cette structure citoyenne, Mireille TASI rappelle que la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo et surtout au Nord-Kivu ne cesse de se dégrader du jour au lendemain.


Elle indique que les troupes du M23 et ses alliés ne font que progresser en récupérant plusieurs villages. Mireille TASI précise que les populations civiles sont victimes de ces atrocités.


Notre source indique que cette situation ne devrait pas rester impunie. D’où, elle recommande au gouvernement congolais de mener les enquêtes et de sanctionner sévèrement toute personnalité impliquée de près ou de loin dans la progression des troupes des rebelles.


La Nouvelle Société Civile Congolaise appelle les organisations Humanitaires Nationales et Internationales d’évaluer les besoins des déplacés pour des réponses urgentes afin de sauver les vies humaines.


Aux habitants de collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tout mouvement suspects afin de barrer la route à l’ennemi.


Cette structure citoyenne demande également à la population de se mobiliser urgemment pour soutenir les Forces Armées de la République (FARDC), une manière de limiter les avancées des rebelles du mouvement du 23 mars ( M23) soutenus par le Rwanda.


Fidèle BINJA et Laetitia BYAOMBE, Stagiaires au RATECO-SK.

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page