top of page

RDC: Félix TSHISEKEDI « l’état de siège a réussi à limiter le coulage des recettes » à l'Est du pays


Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix ANTOINE TSHISEKEDI a tenu son discours sur l’état de la Nation, mardi 14 novembre 2023, devant le Parlement réuni en congrès.


Dans son discours, le Président congolais s’est dit préoccupé par l’insécurité qui sévit dans l’Est de la République et dans la province du Kwango.


Il a ainsi promis de s’investir davantage pour renforcer les capacités de l’armée congolaise, avant de préciser que l’état de siège qui a été instauré le 03 mai 2021 dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu a réussi à démasquer les réseaux criminels et à limiter le coulage des recettes dans le trésor public.


A cette occasion, Félix ANTOINE TSHISEKEDI a dénoncé l’implication du Rwanda et des multinationaux dans la déstabilisation de la RDC pour l’exploitation illicite des ressources naturelles congolaises.

« (…) l’état de siège a permis non seulement de déménager, mais aussi de démasquer les réseaux criminels et mafieux constitués par les ennemis de la République dans le trafic illicite de nos ressources. Au rang des pourvoyeurs de ces réseaux, figure principalement le régime de Kigali, ainsi que d’autres États dont le commerce et l’industrie sont manifestement soutenus par les ressources issues du pillage de notre pays (…)», a-t-il déclaré dans son discours à la Nation.

Parmi les points forts de ses réalisations pendant son quinquennat, le Président de la République a exprimé son souci de lutter contre l’impunité, poursuivre son plaidoyer pour la mise en place d’une justice transitionnelle et la création d’un Tribunal pénal international en RDC.


Sur le plan économique, Félix TSHISEKEDI s’est félicité des efforts accomplis dans l’assainissement du secteur minier et forestier du pays.


Toujours dans ce discours, le Chef de l’Etat congolais a loué les efforts fournis par son gouvernement dans la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base.


Il précise que cette gratuité de l’enseignement a permis à plus de cinq millions d’enfants de retrouver le chemin de l’école pendant son premier mandat.


Enfin, TSHISEKEDI estime que l’état de droit et les libertés publiques notamment de la presse sont devenus effectifs en RDC tout au long de son mandat.


Alors que deux semaines avant son discours, l’ONG Journaliste En Danger (JED) a affirmé avoir recensé au moins 523 atteintes à la liberté de la presse et 5 journalistes ont trouvé la mort depuis son avènement au pouvoir.


Cette structure de défense des droits des journalistes a livré ces statistiques dans son rapport, publié en marge de la Journée Internationale de la fin de l’impunité des crimes commis contre les journalistes, célébrée le 2 novembre de chaque année.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

76 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page