top of page

Pleine de la Ruzizi : 24 ans après, les victimes du massacre de Katogota réclament justice et réparation


24 ans après le massacre perpétré le 14 mai 2000 à Katogota dans la Plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira au Sud-Kivu, la population réclame justice et réparation aux familles victimes.


Les familles victimes l'ont exprimé ce mardi 14 mai lors de la cérémonie commémorative suivie d'une procession à la rivière Ruzizi où plusieurs corps des victimes avaient été jetés.


En ce lieu, les familles victimes ont déposé des gerbes de fleurs en mémoire des victimes, avant une messe de requiem qui a été dite à l'église Catholique de la place.


Pour MULALA NGWASI, Leader local regrette de voir que 24 ans après cette tragédie aucune enquête officielle n'a jamais été effectuée pour dénicher les auteurs et les sanctionnés conformément à la loi.


Pour lui, cette circonstance restera immortalisée par l'érection du monument en mémoire des victimes et les séances de sensibilisation seront toujours faites en milieux scolaires et un peu partout dans la communauté sur l'importance du pardon ainsi que la place de la Justice transitionnelle pour la promotion de la cohésion sociale.


Entre-temps, les démarches pour la création de la Justice transitionnelle évoluent bien à en croire BAGALWA MUHARA Président du Comité des Victimes entretenu avec votre reporter à cette occasion.


Pour rappel, le 14 mai 2000, plus de 375 personnes auraient été tuées par des présumés éléments du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) après l'assassinat de l'un de leurs Officiers par des inconnus armés à quelques kilomètres de ce village.


WENDO joés, RATECO-SK.

33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page