top of page

Plaine de la Ruzizi : Les acteurs sociaux et UNFPA échangent sur la protection des civils à Sange


Les acteurs sociaux, les responsables des structures communautaires, les Associations des Jeunes et des femmes à Sange dans la pleine de la Ruzizi ont échangé sur les défis auxquels ils font face dans la protection de civils, ces derniers temps dans cette partie de la province du Sud-Kivu.


Ces échangent s’inscrivent dans l'évaluation des besoins  de la Protection des Civils non armés dans le cadre du projet de l’UNFPA qui sera exécuté au Sud-Kivu en Partenariat avec PPI (Partenariat pour la Protection Intégrée), dans une activité qui s’est tenue lundi 25 mars 2024 dans la salle du Cercle des Jeunes de Sange.


Dans cette activité, les représentants de structures communautaires ont indiqué que plusieurs facteurs exposent les civils à des risques sécuritaires.


C’est entre autre la présence des groupes armés nationaux et étrangers qui sont incontrôlés à certains coins dans les hauts plateaux, le dualisme du pouvoir dans la Chefferie de la Plaine de la Ruzizi qui est à la base des turbulences et des conflits ethniques à Bwegera et à Mutarule, la défaillance des autorités locales dans le rétablissement de l'ordre public ainsi que le chômage des jeunes.


Ces acteurs et leaders sociaux reconnaissent la contribution et la place  de la population dans la sécurité et précisent qu’ils sont abandonnés à leur triste sort par certaines autorités qui ne jouent pas complètement leur rôle, malgré les alertes et des dénonciations qu’ils formulent en cas de menaces sécuritaires, ajoutent-ils.

 

Parfois, les interventions des services habiletés sont tardives après le forfait des bandits armés voir certains éléments de services de sécurité qui sont censés protéger les civils et qui se transforment en ennemis.


Plusieurs mécanismes ont été mis en place pour l'orientation de ces partenaires afin d’élaborer le projet en faveur des communautés qui vivent dans les zones conflictuelles.


WENDO Joé, RATECO-SK.

25 vues0 commentaire

Comments


bottom of page