top of page

Mwenga : La Société Civile exige la contrepartie des minerais exploités en construisant la RN2


Les acteurs de la Société Civile de toutes tendances confondues réunies au sein de Cadre de Concertation de la Société Civile du territoire de Mwenga, expriment leur indignation sur le comportement des sociétés chinoises qui exploitent les minerais dans cette partie de la province du Sud-Kivu sans contrepartie.


Pour exprimer leur indignation, ces acteurs de la Société Civile ont barricadé la Route Nationale No 2 à Mwenga Centre de samedi au dimanche 18 février 2024.


Selon la radio Communautaire APIDE qui nous livre l’information, cette barricade a eu lieu dans l'objectif d'empêcher la circulation aux véhicules de la Société Yellowstone à rouler à cet endroit pour exploiter les minerais à Lugushwa.


Tôt le matin de ce dimanche 18 février 2024, ces acteurs de la Société Civile ont conditionné l’entrée de cette entreprise chinoise à Mwenga par le remblayage du tronçon Kangola en y supprimant des bourbiers.


Selon toujours les manifestants : « il est inconcevable qu'une entreprise étrangère exploite des minerais dans notre entité et que la Zone reste enclavé sans aucun projet visible ».


Ces acteurs de la Société Civile demandent aux entreprises minières de procéder à la construction de la Route Nationale No2, sans passer par l'Office de Route car selon eux, ils n'ont plus confiance à cette entreprise publique de l'Etat.


Pour la Radio APIDE, Jean NONDO, RATECO-SK.

51 vues0 commentaire

Comments


bottom of page