top of page

Kalehe : Une dizaine des civils tués par balles dans une période d'un mois


L'insécurité na pas encore dit son dernier mot dans la Province du Sud-Kivu plus particulièrement dans le territoire de Kalehe où la situation sécuritaire et humanitaire demeure incertaine dans les hauts et moyens plateaux, plus précisément à Numbi, Shanje et Lumbishi à lEst de la République Démocratique du Congo.


A dater du 1er mai 2024, le bilan fait état de plus de dix civils qui ont été tués par balles, les uns par des bandits à mains armées et d'autres par certains éléments de l'ordre incontrôlés qui font éruption dans cette entité du territoire de Kalehe, précisent les sources de la Société Civile.


Monsieur Richard SENGIMANA, Président de la Société Civile de Kalehe l'indique dans une dépêche partagée à la presse mercredi 29 mai 2024.


Il précise que les cas de criminalités sont devenus monnaie courante dans cette zone et risquent de prendre de l'ampleur si des mesures préventives ne sont pas urgemment prises par les autorités habilitées.


Cet acteur de la Société Civile dresse une série des recommandations aux autorités pour trouver des solutions à ce problème qui risque de rendre invivable les hauts et moyens plateaux du territoire de Kalehe.

« Nous sollicitons le retrait de tous les éléments militaires presque incontrôlés et éparpillés dans le centre de Numbi, Lumbishi et Shanje, les sanctionner conformément à la loi et arriver à protéger cette population victime», a-t-il indiqué.

Cette structure citoyenne veut voir aussi la suppression de toutes les barrières payantes et maintenir seulement les postes de contrôle à certains endroits stratégiques, afin de faciliter le libre passage aux populations et leurs biens en territoire de Kalehe.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

41 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page