top of page

Kalehe : Un élu du peuple demande des éclaircissements sur la réhabilitation de la RN2


Kalehe : Un élu du peuple adresse une lettre ouverte au Premier Ministre et demande des éclaircissements sur la réhabilitation de la RN2

La route nationale numéro 2 Goma-Bukavu passant par le territoire de Kalehe est dans un état de délabrement avancé, il y a de cela plusieurs années.


Le délabrement de cette route est parmi les difficultés qui freinent le développement du territoire de Kalehe et plonge la population dans une misère indescriptible, car la communication entre les provinces du Nord et du Sud-Kivu est coupée.


C’est ainsi que le rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu AMANI KAMANDA Jacques a adressé une lettre ouverte le 17 novembre 2023, au Premier Ministre, Chef du gouvernement congolais pour trouver des éclaircissements sur les travaux de réhabilitation de la Route Nationale numéro 2 Goma-Bukavu.


Ces travaux étaient exécutés par l'entreprise ICOPTE, qui avait creusé un trou dans le grand centre commercial de Minova pendant l’exécution de ce projet au nom du gouvernement congolais, empêchant aux véhicules de circuler.


Dans cette lettre ouverte, AMANI KAMANDA Jacques s’indigne de voir que ce trou d'environ 10m de hauteur, ne permet plus aux engins de rouler sur à cet endroit. C’est pourquoi, la vie des habitants devient de plus en plus difficile suite à la rareté des denrées alimentaires provenant de la province voisine.

«(…) Je saisi cette occasion pour porter à votre connaissance que le territoire de Kalehe est aujourd'hui isolé et au-delà des catastrophes qui ont frappé notre population, celle-ci reste abandonnée par votre gouvernement. Les ponts sur la Route Nationale No2 sont coupés, aucune circulation du Nord au Sud, du centre vers les autres coins du territoire et les deux provinces du Nord et Sud-Kivu. Monsieur le Premier Ministre, l'ensemble de la population du territoire de Kalehe voudrait avoir des éclaircissements de votre part, par rapport aux travaux de réhabilitation de la RN2 par l'entreprise ICOPTE au nom du gouvernement congolais que vous dirigez. Monsieur le Premier Ministre, rassurez-vous que la population est déjà fatiguée et nous ne voulons plus continuer à enregistrer des accidents pouvant occasionner des pertes en vies humaines et d'autres dégâts matériels (...) », peut-on lire dans cette lettre.

Pour la radio Top-Buzi, Jackson MALIYABWANAa, RATECO-SK.

コメント


bottom of page