top of page

Kalehe : « Les victimes de l’incendie nécessitent une aide psycho-sociale d’urgence » Célestin CIZA


Kalehe : « Les victimes de l’inondation et de l’incendie nécessitent une aide humanitaire psycho-sociale d’urgence » Célestin CIZA BAHAVU.


Les victimes de l’inondation du jeudi 4 mai à Nyamukubi, Bushushu et encore victimes de l’incendie du samedi 19 août 2023, dans le Camps Mushonezo, nécessitent une aide humanitaire psycho-sociale d’urgence pour qu’elles soient détraumatisées et s’adapter normalement dans la Société.


C’est ce qu’indique monsieur Célestin CIZA BAHAVU, Président du Camp de sinistrés de Mushonezo dans un entretien avec la rédaction du RATECO-SK.


Pour lui, ces sinistrés nécessitent non seulement les vivres et non vivres, mais aussi une assistance psychologique pour que ces citoyens poursuivent leurs vies convenablement, après la double catastrophe qui les a frappées.


Le bilan provisoire de cet incendie est de 7 enfants morts, 2 blessés et plus de 400 personnes sont restées sans abris, poursuit notre source de la Société Civile.


Cette dernière ajoute que l'origine du feu reste inconnu et précise que les sinistrés et les voisins du camp ont tenté d'éteindre le feu mais sans succès.


Le Président de la Société Civile appelle à une intervention du gouvernement congolais avec l'implication directe du Président de la République pour des solutions définitives au calvaire que connaissent ces sinistrés.

Pour la Radio OBUGUMA, Richelieu BYAMANA, RATECO-SK.

4 vues0 commentaire
bottom of page