top of page

Kalehe : Les déplacés vivent difficilement à Minova


Les habitants de Kalehe au Sud-Kivu ont accueilli les deux semaines passées la population du Nord-Kivu fuyant les affrontements entre les Forces Armées de la République et les rebelles du M23 dans les territoires de Rutshuru et Masisi.


Le renforcement des forces s’opère de tout coté et les habitants fuient les bombes qui sont lancées dans la population. Toutes les écoles, magasins et boutiques sont fermés et la route est coupée. Il n’y a pas de contacts entre les habitants de Minova et ceux de Goma.


Les familles des déplacés vivent dans des conditions difficiles dans les familles d’accueil a indiqué Ezéchiel BATUMIKE, directeur de la radio communautaire Bubandano dans un entretien accordé au reporter du RATECO-SK, ce lundi 12 février 2024.


Ce directeur indique que l’insuffisance des denrées alimentaires est la première difficulté à laquelle sont confrontés ces déplacés, car selon lui, plusieurs organisations de développement ne sont plus opérationnelles dans cette Zone suite à la dégradation de la situation sécuritaire.


A part cette problématique, ces déplaces sont exposés à des maladies d’origine hydrique, car les conditions hygiéniques ne sont pas respectées dans cette partie de la province suite à l’afflux des déplacés.

La Radio Communautaire Bubandano plaide auprès des autorités et aux organisations humanitaires pour l’assistance des vivres et non vivres en faveur de ces déplacés.   


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

105 vues0 commentaire

Comments


bottom of page