top of page

Kalehe : Au-moins 4 personnes sont mortes dans échanges de tirs entre Wazalendo à Numbi et à Bunyakiri


Au-moins 4 personnes sont mortes suite aux irrégularités de certains éléments Wazalendo et Forces Armées de la République Démocratique du Congo sur l'axe Ngungu dans le territoire de Masisi et à Numbi au Nord-Kivu et à Bunyakiri dans le territoire de Kalehe.


Selon monsieur Delphin MBIRIMBI Président du Cadre de Concertation Territoriale de la Société Civile de Kalehe la indiqué mardi 6 mai 2024.


Monsieur Delphin MBIRIMBI indique que des balles crepitent à Numbi depuis dimanche 5 mai 2024 faisant trois morts et déplacement massif de la population vers les axes de Minova, Kalungu, Gahanga, Luhu, Nyamasasa, Nyabibwe, Shanje, Nyamugari qui fuit les irrégularités de certains éléments Wazalendo et FARDC.


A Bunyakiri dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu, les échanges de tirs entre les éléments Wazalendo du Groupe HAMAKOMBO et celui de MUNGORO ont fait un mort du coté MUNGORO, le lundi 06 mai 2024 occasionnant une psychose dans la population.


Tout en appelant la population du territoire de Kalehe au calme et de se méfier des messages des ennemis de la paix qui circulent sur les réseaux sociaux et selon lesquels, les rebelles du M23 seraient déjà à Numbi, la Société Civile du territoire de Kalehe éclaire lopinion que les éléments FARDC contrôlent toutes les limites du Sud-Kivu et certaines du Nord-Kivu.

« Nous appelons à la vigilance pour prévenir les infiltrations à travers les mouvements intempestifs de populations fuyant sur base des rumeurs et des crépitements de balles. Nous informons à toute la population de Kalehe que l'Armée loyaliste FARDC contrôle toutes les limites avec le territoire voisin de Masisi à partir de Minova jusqu'à Lumbushi. C'est pourquoi le Cadre de Concertation Territoriale de la Société Civile présente ses encouragements aux FARDC, tout en continuant à demander à la hiérarchie militaire de renforcer les éléments de Forces de Défense et de sécurité qui sont sur les longs des limites avec le territoire de Masisi. Assurer une meilleure Coordination des Wazalendo et leur interdire les irrégularités. A la population de dénoncer toute personne suspecte à l'occurrence des propagateurs de faux bruits contre la sécurité nationale et aux Humanitaires d'envisager l'assistance aux déplacés de guerre disponibles dans le territoire de Kalehe », a indiqué Delphin MBIRIMBI.

Isaac BASHOMBE, RATECO-SK.

71 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page