top of page

Kabare: Un militaire FARDC  tue des civils à Birava après explosion d’une grenade



Deux morts, dont un enseignant et 26 blessés tel est le bilan d’une explosion d’une grenade, après une dispute entre un militaire FARDC et un motocycliste dans le centre de Birava, groupement de Lukendo en territoire de Kabare, au Sud-Kivu ce dimanche 3 mars.


Innocent MUHIGANYA, Président de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) Kabare qui a livré l’information à la radio Jambo FM indique que, ce drame est survenu après une dispute de versement d’argent entre cet élément FARDC connu sous le titre de T2 porteur d’une grenade et son conducteur de taxi moto.

« Après plusieurs minutes de palabres entre le militaire propriétaire de ladite moto et son motocycliste a engendré des conséquences fâcheuses qui ont conduit à des altercations entre les deux parties. A la fin, le militaire connu sous le titre de T2 qui portait une grenade a décidé de mettre fin à sa vie et à celle de son motard, en ouvrant la grenade au milieu de la population qui l’entourait », dit Innocent MUHIGANYA de la NDSCI Kabare.

Tout en condamnant avec véhémence cet acte, la NDSCI Kabare demande à la justice d’organiser des audiences foraines sur place afin de rendre justice aux victimes de cette barbarie.


Signalons que, les victimes de cet incident ont été acheminées au centre hospitalier de Birava dont un enseignant qui est décédé de ses blessures quelques heures après. Bulonza KAFOROGO, car c’est de lui qu’il s’agit laisse derrière lui une veuve et plusieurs orphelins.


Retenons que ce cas est le deuxième enregistré dans le territoire de Kabare à moins d’une semaine. Un militaire de la Force Navale a tiré à bout portant sur une fille vendeuse de beignets dans un petit marché situé dans le village de Katana à Kabamba, groupement d’Irambi Katana, la semaine dernière.


Isaac BASHOMBE, RATECO-SK, Jambo FM

60 vues0 commentaire

Comments


bottom of page