top of page

Kabare : Les autorités appelées à renforcer la sécurité au bord de la rivière Ruzizi pour mettre fin à la traversée clandestine

Les sujets étrangers en majorité Rwandais traversent clandestinement la rivière Ruzizi vers la République Démocratique du Congo et vers le Rwanda selon le cas, pendant la journée ainsi qu’à des heures tardives sans aucune interpellation de la part des services habiletés.


Monsieur François MUBALAMA Président de la Société Civile Forces Vives du groupement de MUDUSA en territoire de Kabare dénonce cette situation qui s’observe aux yeux tout le monde au bord de la rivière Ruzizi, dans les villages de Buhozi et Ihemba en province du Sud-Kivu.


La plus part de ces sujets étrangers qui traversent clandestinement vivent dans le pays voisin et pratiquent des activités commerciales au Sud-Kivu, précise notre source.


Monsieur François MUBALAMA regrette de voir que ces cas sont enregistrés chaque jour et ajoute que ça peut contribuer d’une manière ou d’une autre à la persistance de l’insécurité dans les milieux environnants de la rivière Ruzizi surtout en cette période où l’Est de la RDC est agressé par le pays de Paul KAGAME sous couvert du M23.


La Société Civile Forces Vives du groupement de Mudusa condamne fermement cette pratique et demande l’intervention des autorités ayant la sécurité dans leurs attributions.

«Nous demandons à la population d’être vigilante et exigeons l'implication des autorités surtout les services de sécurité pour stopper cette hémorragie qui ne dit pas son nom » a déclaré François MUBALAMA.

Alice NABINTU, RATECO-SK.

50 vues0 commentaire

Comments


bottom of page