top of page

Kabare : La Société Civile plaide pour l’assistance des victimes d’éboulement des terres et inondations à Buhozi


La Société Civile Forces Vives sous noyau de Mudusa dans le territoire de Kalehe plaide pour l’assistance des victimes d’éboulement des terres et inondations survenus dans les sous villages de Lugorhe et Itara du 26 février au 11 mars 2024.


François MUBALAMA, Président de la Société Civile de Mudusa le fait savoir dans un entretien avec un reporter du RATECO-SK, ce jeudi 18 avril 2024.


Il précise que la population victime de cette catastrophe naturelle traverse des moments difficiles ces derniers temps, car leurs champs n’existent plus alors qu’elle ne vit que des produits champêtres.

«Cela fait deux mois qu’il y a eu des catastrophes naturelles de l’éboulement des terres du 26 février et celle du 11 mars 2024, qui avaient causé des dégâts matériels. Au moins 135 champs étaient inondés. C’est pourquoi la population est dépourvue de tous. Les maisons d’habitation ont été également inondées. Plusieurs vivent dans les familles d’accueil mais la situation est toujours chaotique. Nous demandons aux autorités d’utiliser les moyens possibles pour évacuer la terre qui bloque les eaux de la rivière Ruzizi, pour que l’eau qui stagne dans les champs soit vidée», a déclaré François MUBALAMA.

Jeanne KASONGO et Alice NABINTU, RATECO-SK.

36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page