top of page

Bukavu : Plus d’une semaine, les étudiants à l’ISC revendiquent la baisse des frais académiques et le retour de leur porte-parole exclu définitivement


Les étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce de Bukavu (ISC) ne participent pas au cours depuis mardi 16 avril 2024.


Ces étudiants revendiquent la baisse des frais académiques qui seraient revus à la hausse ainsi que le retour sans condition de leur porte-parole qui a été exclu définitivement par le Comité de Gestion de cette institution située au quartier Ndendere en Commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu.


Monsieur Denis SANGO, Porte-parole des étudiants à l’ISC l’a fait savoir au cours d’un entretien avec un reporter du RATECO-SK, ce mardi 23 avril 2024.


Ce dernier regrette la décision prise par le comité de gestion de cette institution, car selon lui, le motif ne pas valable.

« La scène a commencé lorsque les autorités académiques de notre institution ont ajouté 30 USD aux frais académiques initialement affichés au valve depuis le mois de février. Tous les étudiants n’étaient pas d’accord avec cette décision. C’est ainsi que moi, entant que Porte-Parole et mon Secrétaire du collège des étudiants avions été exclus définitivement de cette institution pour avoir revendiqué notre droit en dénonçant tout haut la mauvaise gestion de cette institution publique. Jusqu’à présent, les étudiants sont à la maison, car ils n’ont pas pu digérer cette décision du comité de gestion et ils conditionnent la rentrée par la baisse des frais académiques ainsi que le retour de leur Porte-Parole et le Secrétaire du Collège des étudiants», a indiqué monsieur Denis SANGO.

Notre source ajoute que deux parmi ces étudiants indignés sont arrêtés à la Prison Centrale de Bukavu pour ce même dossier.


Contactez à ce sujet, l’Administratif de l’ISC-Bukavu monsieur BALOL’EBWAMI BAHIZIRE Romain, confirme la manifestation des étudiants de l’ISC et rejette toutes ces accusations liées à la majoration des frais académiques.


Elie BACHINYAGA, RATECO-SK.

162 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page