top of page

Bukavu : Persistance de corps sans vie, la Société Civile dénonce le silence des autorités


L’insécurité n’a pas dit son dernier mot dans la ville de Bukavu. Des corps sans vies sont de plus en plus ramassés dans différents coins de la ville de Bukavu.


Le cas le plus récent est celui survenu tôt le matin de ce mardi 12 septembre 2023, à la rivière Ruzizi où un corps sans vie d’un jeune homme a été ramassé.


Dans un entretien accordé à un reporter du Rateco-SK, OBEDI MANVU Elie Président de la Société Civile sous noyau de Nyalukemba indique qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’un corps sans ne soit ramassé dans cette partie de la ville de Bukavu.

Pour lui, les autorités ayant en charge la sécurité de la population et ses biens devraient intervenir dans l’urgence pour sauver des vies humaines.

« Nous sommes en train de dénoncer les cas d’insécurités qui sont devenus monnaie courante dans la ville de Bukavu en général et dans le quartier Nyalukemba en particulier où des corps sans vie sont de plus en plus ramassés mais également des cas de braquage et pillage des biens de paisibles citoyens. Malheureusement, cette situation se passe dans des coins où la Police est quasi inexistante. Nous demandons aux autorités d’intervenir, surtout celles ayant la sécurité dans leurs attributions », explique OBEDI MANVU Elie.

Il sied de rappeler que la semaine dernière, un autre cas de corps sans vie a été enregistré sur avenue Hewa Bora, au quartier Nyalukemba dans la ville de Bukavu.


Jeanne KASONGO, RATECO-SK.

78 vues0 commentaire
bottom of page