top of page

Bukavu/Panzi : La Société Civile sensibilise la population à mettre fin à la Justice populaire



Les cas de Justice populaire sont le plus souvent enregistrés dans différents coins de la ville de Bukavu et dans les territoires en province du Sud-Kivu et certains innocents sont victimes de cette dernière.


Pour mettre fin à cette problématique, la Société Civile sous noyau de Panzi a réuni samedi 29 juillet 2023, les habitants ainsi que les autorités en Assemblée Générale pour parler de l’insécurité ainsi que la recrudescence des cas de justice populaire dans ce coin de la ville.


Dans cette Assemblée Générale, les habitants ont indiqué que souvent, ils mettent les mains sur des présumés voleurs en fragrance et ils les acheminent à la Police mais, quelques jours plus tard, ces présumés voleurs sont relâchés sans qu’ils ne soient jugés. Pour se prendre en charge, ces habitants ont indiqué qu’ils préfèrent faire la justice populaire.



Murhula MACHUMBIKO, Vice-Président de la Société Civile forces vives noyau Communal d’Ibanda, a profité de cette occasion pour éclairer la population qu’elle doit aussi comparaitre à la police pour que le présumé soit jugé, le contraire de ça, la loi prévoit que 48 heures après, si la personne est aux arrêts sans plaignant, elle doit être libérée.


Ces habitants de Panzi qui ont participé à cette Assemblée Générale, se sont engagés à toujours acheminer les présumes malfrats à la Police et éviter la justice populaire.

D’autres points qui cadrent avec le développement ainsi que le processus électoral en cours ont fait également l’objet de ces échanges.


Jeanne KASONGO, Journaliste RATECO SK

105 vues0 commentaire
bottom of page