top of page

Bukavu : Nouvelle taxe de stationnement sans parking public, les conducteurs s’indignent


Certains chauffeurs de taxi-bus dans la ville de Bukavu s’indignent de la nouvelle taxe journalière de stationnement dont ils sont soumis à payer ce dernier temps dans différents coins chauds de la ville de Bukavu, en République Démocratique du Congo.


Les percepteurs et perceptrices de cette taxe sont souvent visibles à Nyawera, à Nguba et à la Place de l’Independance pour ne citer que ces lieux.


Dans un entretien avec un reporter du RATECO-SK, ce lundi 04 septembre 2023, certains chauffeurs rencontrés sur place dénoncent cette situation et demandent aux autorités de donner la contre-partie de cette taxe et trouver les endroits sûrs où ils peuvent garer leurs véhicules.

« Payer la taxe, n’est pas mauvais. Mais nous ne voyons pas la contre partie de cette taxe. Personnellement, cette situation m’affecte car, cette taxe, je la paye à 1000 FC par jour pourtant nous n’avons pas des parkings publics. Nous nous débrouillons pour garer nos véhicules mais cela crée des embouteillages pendant les heures de pointes dans la ville. Le Maire de la ville n’a pas prévu les endroits où nous pouvons prendre et déposer les clients. Cette taxe n'a pas importance d’exister. Nous demandons aux autorités à tous les niveaux de trouver solution à cette problématique», a indiqué un chauffeur qui a requis l’anonymat.

Contactez monsieur MUGISHO ZIHALIRWA, l’un de membre de la cellule de Communication de la Mairie de Bukavu, précise que cette taxe est valable et doit être payée chaque jour.


Jeanne KASONGO, Journaliste RATECO SK


58 vues0 commentaire

Comments


bottom of page