top of page

Bukavu : Le bourgmestre soutien 18 marchés pirates dans la Commune d’Ibanda (SOCIV)

Dernière mise à jour : 20 sept. 2023


Bukavu : Le bourgmestre soutien 18 marchés pirates dans la Commune d’Ibanda et expose sa population (Société Civile).


La Société Civile sous noyau de la Commune d’Ibanda dénonce la multiplication des marchés pirates qui sont devenus monnaie courante dans la Commune d’Ibanda en particulier et dans la ville de Bukavu en générale.


C’est ce qu’on peut lire dans une note d’alerte du 16 septembre que la Société Civile adresse au Bourgmestre de la Commune d’Ibanda dont une copie est parvenue à la rédaction centrale du RATECO-SK ce mardi 19 septembre 2023.


Dans cette lettre, MURHULA MACHUMBIKO, Président de la Société Civile sous noyau d’Ibanda, précise avoir enregistré plus de 18 marchés pirates dans les trois quartiers que compte la Commune d’Ibanda.


Notre source regrette de constater que les vendeurs et vendeuses qui exercent clandestinement dans ces marchés, sont obligés à payer des taxes dites ‘’taxes communales’’, une situation qui justifierait la complicité de l’autorité communale dans l’existence de ces marchés pirates qui continuent à exposer la population à des accidents de circulation routier et de rendre insalubre la ville.

«Nous tenons à signaler que tous ces marchés pirates payent les taxes à la Commune d’Ibanda, ce qui prouve que c’est l’autorité communale qui les soutiennent sans tenir compte des dangers qu’ils présentent, notamment de nombreux accident mortuaires, l’occupation de trottoirs, les embouteillages, l’insalubrités, la destructions des certaines routes récemment réhabilités, le vol, et autres nuisances dictent à ces derniers », peut-on lire dans ce document

Pour éradiquer ces fléaux, la Société Civile noyau d’Ibanda propose aux autorités :

« La réhabilitation et construction de 4 marchés de la Commune d’Ibanda en étage ; identification de tous les étalages vides ou inoccupés dans les marchés afin d’y installer certains vendeurs qui n’ont pas des places ; suspensions de toutes les taxes perçues dans les marchés pirates ; achat d’une parcelle pour y ériger un nouveau marché et pour sauver le terrain sportif de NDENDERE des mains des spoliateurs, que ces marchés pirates y soient installés périodiquement en attendant la réhabilitation et la construction de ces 4 marchés dans la Commune d’Ibanda ; que la police d’assainissement soit active sur ces coins cités(marchés pirates) », Renchérit notre source.

Contactez à ce sujet le bourgmestre de la Commune d'Ibanda a promit s'exprimer jeudi 21 septembre 2023.


Jeanne KASONGO, RATECO-SK.


bottom of page