top of page

Bukavu: La Société Civile s’insurge contre l’importation des boissons fortement alcoolisées


L’humanité célèbre le 26 juin de chaque année, la Journée Internationale de lutte contre l'abus et le trafic de Drogues.


Cette journée vise à sensibiliser la population aux risques de consommation de ces substances toxiques a été célébrée cette année sous le thème : « La nécessité de placer les personnes avant tout en mettant fin à la stigmatisation, à la discrimination et en renforçant la prévention ».


En province du Sud-Kivu précisément dans la ville de Bukavu, la jeunesse se livre aux drogues et aux boissons fortement alcoolisées avec des conséquences incalculables.

Dans un entretien avec le rapporteur urbain de la Société Civile, Maitre Gaston LUBAKO pense qu’il est temps que les autorités interdisent l’importation des drogues ainsi que des boissons fortement alcoolisées.

« La ville de Bukavu est confrontée à plusieurs cas de vente et de consommation des boissons fortement alcoolisées dans ses trois communes. C’est dans chaque coin où vous allez retrouver les maisons de boissons fortement alcoolisées et des chambres à fumer, et cela a beaucoup des conséquences car, il y a des jeunes qui s’exposent à la mort et à des maladies. Parmi de nombreux cas des corps sans vie que nous retrouvons dans la ville de Bukavu, certains sont occasionnés par la consommation abusive de ces boissons fortement alcoolisées. Nous interpellons tout un chacun et surtout les autorités de chercher des moyens pour mettre fin à la vente de ces boissons tant au niveau local que national », a-t-il indiqué.

En plus des effets sur la conscience du consommateur, les drogues créent une double dépendance : une dépendance physique (mal-être, impression de manque,..) et une dépendance psychologique (abattement, état de dépression, …).

Isaac BASHOMBE, RATECO-SK

62 vues0 commentaire

Comments


bottom of page