top of page

Bukavu : La Société Civile dénonce une probable nomination d’une personne incompétente à la tête du quartier Nyalukemba



La Société Civile noyau Communale d'Ibanda dénonce la probable nomination de monsieur MARHEGANE MUDUMBI Aubin en qualité de Chef de quartier Nyalukemba par le biais du Bourgmestre de la Commune d’ Ibanda dans la ville de Bukavu.


Monsieur MURHULA MACHUMBIKO, Président de la Société Civile noyau Communale d'Ibanda le fait savoir dans une lettre d'indignation qu'il a adressée au Bourgmestre de la Commune d'Ibanda, dont une copie est parvenue à la rédaction du RATECO-SK, ce mercredi 24 janvier 2024.


Dans cette lettre, la Société Civile confirme la nomination du nouveau Chef de quartier Nyalukemba dont le processus est en cours d'exécution en remplacement de l'ancien Chef de quartier Déo KURASA.


C'est ainsi que notre source dénonce la mauvaise gestion  du Comité Local de Développement (CLD) dans le quartier Nyalukemba par son Président monsieur MARHEGANE MUDUMBI Aubin.

« Détournement, mégestion, incompétence notoire, aucun sens de responsabilité pour diriger le quartier. 6500 dollars Américains, don de l'honorable Modeste BAHATI LUKWEBO qui était destiné pour curer le caniveau Luziba, don de 50 sacs de ciments de la Commune d'Ibanda et 20 sacs de ciments venant de madame Josée EMINA pour paver la route secondaire dans ce quartier. C'est ainsi que nous sollicitons les éclaircissements sur les fonds et matériels de ces deux projets tout en retenant que ce monsieur est cité de près et de loin dans la spoliation des cimetières de la Ruzizi », peut-on lire dans cette lettre.

Par contre, MARHEGANE MUDUMBI Aubin, rejette la mauvaise gestion du Comité Local de Développement du quartier Nyalukemba et indique que tous les fonds ont été gérés par les Commissions et non par lui.

Il ajoute que le signataire de cette lettre est  instrumentalisé par des politiciens non identifiés.

« Je me demande pourquoi la Société Civile noyau d'Ibanda a préféré écrire cette lettre au lieu et à la place de la Société Civile sous noyau de Nyalukemba. Toutes ces allégations sont fausses, car tous les dons cités dans cette lettre étaient gérés par les Commissions et non par le Comité Local de Développement. En ce qui concerne la spoliation du cimetière, je vous informe que, c'est un mensonge pur et simple pour nuire à ma personne.
Je demande à l'autorité Communale de poursuivre avec le développements de la Commune d'Ibanda et Nyalukemba selon la vision du Chef de l'Etat Félix TSHISEKEDI et de ne pas se fier à ces messages haineux des ennemis du développement », a-t-il indiqué.

Philémon MUTULA, RATECO-SK.

187 vues0 commentaire
bottom of page