top of page

Bukavu: La Société Civile dénonce la vente et la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées, source de l’insécurité


La Société Civile Forces Vives sous noyau de Panzi dénonce la vente et la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées par les jeunes et qui seraient à l’origine de l’insécurité dans cette partie de la ville de Bukavu ce dernier temps.


Monsieur AMANI MPALIZA MUNGUAKONKWA Président de cette structure citoyenne le fait savoir dans une déclaration rendue publique, ce de mardi 16 avril 2024 dont une copie est parvenue à la rédaction du RATECO-SK.


Dans cette déclaration, monsieur AMANI MPALIZA MUNGUAKONKWA regrette de voir que 60% de jeunes de Panzi passent leur temps dans des Bistros, Nganda, Kiosques et dans des Salles de cinéma en train de consommer des boissons fortement alcoolisées, connues sous les noms de : Ntole, Kafanyambiyo, Budigiri, Sirop, Chief, Simba, Kapyinguh, Chanvres et Shisha pour ne citer que cela, sans citer les effets et quantité de l’alcool qui s’y trouvent.

« La consommation aigue de ces boissons fortement alcoolisées entrainent des conséquences graves à la santé des consommateurs, car certains trouvent même la mort après les avoir consommées et d’autres se permettent de voler les biens de paisibles citoyens. Les lieux de consommation de ces boissons hébergent les inciviques et les hors la loi qui tuent les citoyens. C’est pourquoi, nous demande aux autorités de mettre en place des mesures palliatives d’occupation de jeunes désœuvrés, sécuriser nos frontières, interdire la prise et la vente de ces boissons sur toute l’étendue de la ville de Bukavu en générale et à Panzi en particulier » a-t-il indiqué.

Notre source compte sur la consciente responsable et l’implication totale des autorités afin d’apporter solution à cette problématique.


Alice NABINTU et Jeanne KASONGO, RATECO-SK.

50 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page