top of page

Bukavu : La population appelée à cesser de construire sur des sites impropres en cette période de la saison sèche ( J.M TUBIBU)


La population de la ville de Bukavu est appelée à cesser de construire sur des sites jugés impropres à la construction pendant cette période de la saison sèche.


C’est qu’indique monsieur Jean Moreau TUBIBU, animateur au Groupe Jérémie (Une association de Défense et de Promotion des Droits Humains), dans une interview accordée à la rédaction du RATECO-SK, ce mercredi 3 juillet 2024.


Au cours de nos échanges, ce défenseur des droits humains constate amèrement de nouvelles constructions pendant cette période un peu partout dans la ville même sur des sites impropres.


Monsieur Jean Moreau TUBIBU interpelle la conscience de la population qui est toujours victime des inondations et glissements de terre qui causent des dégâts humains et matériels pendant la saison de pluie.

« Nous sommes dans la saison sèche, il semblerait que c'est l'opportunité de la population de construire un peu partout. On voit déjà des morcellements et vente des parcelles n’importe où. Certains pensent que c'est une occasion de construire, car il ne pleut pas ce dernier temps et que les conditions météorologiques sont favorables. Il suffit seulement que la pluie tombe, c'est sont des dégâts humains et matériels qui seraient enregistrés. Ce sont des constructions anarchiques qui occasionnent et qui amplifient ces éboulements puisque les maisons sont collées les unes contre les autres. On ne trouve même pas où faire passer un cercueil en cas de décès. Nous demandons à la population d’être vigilante et ne pas creuser pour elle-même des tombes », indique Jean Moreau TUBIBU.

L’animateur au Groupe Jérémie recommande au gouvernement provincial récemment investi de procéder au désengorgement de la ville de Bukavu pour mettre fin aux constructions anarchiques mais également aux éboulements qui se produisent pendant la saison pluvieuse.


Marcellin LWABOSHI et Laetitia BYAOMBE, Stagiaires au RATECO-SK.

68 vues0 commentaire

Comments


bottom of page