top of page

Bukavu : Des dérapages s'enregistrent déjà dans le bouclage en cours (témoignage)


Des dérapages liés au contrôle des documents de bords de différents véhicules s'enregistrent de plus en plus dans certains endroits de contrôle, dans le bouclage qui a été récemment lancé par le gouvernement provincial.


C'est entre autre l'interception des documents qui prouvent le paiement de la taxe de la Mairie sur le pont qui n'est pas inscrit sur la liste des documents à contrôler dans ce bouclage, ainsi que le système massage qui est toujours visible chez certains Policiers de circulation routière sur leurs postes de contrôle.


L'un des chauffeurs victimes de cette tracasserie Dav CIKA a dénoncé cette situation dans la grande édition du journal parlée à la radio Maendeleo dans la soirée du jeudi 28 septembre 2023.


Pour lui, les autorités devraient éclairer les agents contrôleurs sur les documents qu'ils doivent contrôler pour éviter les dérapages.

« Il y’a certains agents de la PCR qui nous exigent de nous munir d’autres documents. Par exemple la taxe sur le pont, la correspondance du Ministre ne fait pas allusion à ça. Pourquoi est-ce que ces agents demandent aux paisibles citoyens de payer cela ? Alors que cette taxe avait été mise à l’écart par l’Assemblée provinciale, c’est une rançon pure et simple », a déclaré Dav CIKA à la radio Maendeleo.

Hormis cette problématique, les policiers de circulation routière demandent toujours de l'argent à certains chauffeurs qui ne sont pas en ordre avec les documents exigés, affirment nos sources sûres.


En réaction, le Ministre Provincial de Transport ALIMASI MALUMBI Matthieu, précise que le bouclage en cours a été lancé par la Province et non par la Mairie.


Le Ministre insiste sur le contrôle des documents suivants dans cette opération : Le permis de conduire, la vignette 2023, les Autorisations de transport des biens et des personnes, l’autorisation de transport interurbain, ainsi que le certificat de contrôle technique.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

Commentaires


bottom of page