top of page

Bukavu : Arrêt de deux étudiants de l’ISC à la Prison Centrale, le mouvement citoyen BUDC appelle les parties prenantes autour d’une table


Le mouvement citoyen Bloc Uni pour le Développement du Congo (BUDC) dénonce l’arrestation à la Prison Centrale de deux étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce de Bukavu.


Monsieur BYAMUNGU KAZIMIRE, militant de ce mouvement citoyen l’a fait savoir dans un entretien accordé à un reporter du RATECO-SK, ce mardi 23 avril 2024.


Pour le mouvement citoyen BUDC, c’est inadmissible de transférer les étudiants à la Prison Centrale de Bukavu pendant qu’ils revendiquaient leur droit légitime purement académique qui pourrait trouver la solution entre le Comité de Gestion et le collège des étudiants.


BYAMUNGU KAZIMIRE demande un dialogue urgent entre les parties prenantes pour éviter le pire.

« Nous déplorons l’acte incivique qui s’est produit le 16 avril 2024 à l’ISC-Bukavu, car nous pensions que le comité de gestion de cette institution et le collège des étudiants vont se mettre sur une même table pour trouver de solutions mais en vain. Nous venons de l’apprendre que deux étudiants viennent d’être transférés à la prison de Bukavu, un acte que nous déplorons également. Nous craignons le pire, car les étudiants risquent de se solidariser à ses camarades qui sont aux arrêts. C’est ainsi que nous demandons au comité de gestion de l’ISC, d’user de la sagesse pour parler un même langage avec les étudiants et trouver la solution à leurs différends », s’indigne BYAMUNGU Samuel.

Contactez à ce sujet l’Administratif de l’ISC-Bukavu monsieur BALOL’EBWAMI BAHIZIRE Romain, affirme que deux étudiants étaient en détention au Parquet de Bukavu par la Police dans un dossier judicaire après la manifestation du 16 avril 2024, et qu’ils seraient transférés à la Prison Centrale de Bukavu.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

239 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page