top of page

Bukavu : 9 opérateurs culturels boursiers par l’Institut Français à travers les programmes de la Pépinière incubateur culturel


9 opérateurs culturels qui interviennent dans différents secteurs culturels dans la ville de Bukavu et qui ont suivi pendant 4 mois la formation des programmes de la Pépinière incubateur culturel de l’Institut Français, ont reçu chacun une bourse soit, de lancement ou soit d’accélération.


C’était au cours d’une cérémonie de clôture de la première cohorte du programme d’incubation qui s’est tenu mardi 30 avril 2024, à l’Institut Français de Bukavu.


Dans cette cérémonie, la directrice de l’Institut Français madame Clémence Dénis a précisé que ses bourses interviennent pour aider les lauréats à lancer leurs activités et rendre viables leurs structures dans le monde artistique.

« Nous avons accueillis 18 projets depuis quatre mois pour de formation, parmi lesquels 9 opérateurs culturels sont aujourd’hui bénéficiaire de la bourse. Ces opérateurs culturels sont des personnes qui portent des projets dans les domaines de la mode, la musique, la production de l’audiovisuel, le spectacle vivant, le Slam, l’artisanat. Ces bourses les aideront à lancer leurs structures en les rendant viables pour qu’ils émergent et arrivent à aider à leur tour les artistes. Nous félicitons ceux qui ont reçus les bourses et ceux qui ne l’ont pas reçu par ce qu’ils ont également produit des projets qui sont viables. Notre appel à candidature est ouvert actuellement jusqu’au 11 mai 2024 pour le prochain programme » a déclaré madame Clémence Dénis.

L’un des bousiers Mérou Mégaphone de l’organisation Bukavu Slam Session pense capitaliser les acquis de cette formation pour faire avancer l’art.

« Nous allons devoir capitalisé tous les acquis de ce projet pour faire avancer l’art de l’avant en particulier le Slam. Notre projet c’est vise à produire le Slam en milieu scolaire. Toutes les Communes de la ville de Bukavu sont concernés par ce projet qui vise à promouvoir la liberté artistique », a indiqué l’artiste Mérou Mégaphone.

Précisons que ce projet est financé par l’ambassade de la France en RDC dans le but de créer des ponts avec les structures culturelles et valoriser les industries culturelles créatives.


Philémon MUTULA, RATECO-SK.

43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page