top of page

Bukavu : 15 morts à la Prison Centrale à l’espace de deux mois (Société Civile)



Au moins 15 prisonniers ont perdu la vie à la Prison Centrale de Bukavu en mai et juin 2023. Ce bilan est livré par la Société Civile du Sud-Kivu dans une déclaration signée par sa Présidente ad intérim Maitre Néné BINTU.


Dans cette déclaration, Maitre Néné BINTU déplore le non-respect des droits humains en milieu carcéral et alerte sur les mauvaises conditions de vie des détenus à la Prison Centrale de Bukavu.


Notre source précise que parmi les 15 morts, 8 détenus ont trouvé la mort au cours du mois de mai suivis de 7 autres qui sont décédés en ce mois de juin 2023.

Pa railleurs, la Présidente ad intérim du Bureau de Coordination de la Société Civile craint le pire car, selon elle, la situation des malades est indescriptible à la Prison Centrale de Bukavu.

« L’état de santé de 138 détenus est tellement critique dans la cellule destinée à héberger les détenus malades. Parmi eux, il y a 58 tuberculeux et 19 atteints de VIH SIDA, une vingtaine est visible avec de plaies puantes et des pieds enflés au point qu’ils ont du mal à se déplacer pour participer aux différentes audiences. Dans la cour Centrale, on compte également 80 détenus souffrant d’hernie non pris en charge », a-t-elle précisé.

Maitre Néné BINTU plaide auprès des autorités d’effectuer urgemment une descente en ce lieu pour s’enquérir de la situation et apporter solution.

« Le Ministère de la Santé et ses partenaires devraient effectuer urgemment une descente à la Prison Centrale de Bukavu pour faire un état de lieu et y apporter une solution favorable en vue de sauver des vies humaines », a-t-elle ajouté.

Nous avons voulu entrer en contact avec le Directeur de la Prison Centrale de Bukavu mais, sans succès. Nos efforts n’ont pas abouti.


Par Philémon MUTULA, Journaliste RATECO-SK.

147 vues0 commentaire
bottom of page