Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Période du 23 au 24/06/2020: Les radios Communautaires du Sud-Kivu s’impliquent dans la sensibilisation de la population contre COVID-19

Dans le cadre d’accompagner les autorités dans la sensibilisation de masse sur la pandémie à Coronavirus, les Radios et Télévisions ommunautaires du Sud-Kivu poursuivent avec le traitement des informations sous différents angles afin de donner à la population des informations vraies en rapport avec la pandemie.

Dans sa mission également d’accompagner ces radios membres et non membres, le Réseau des Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu continue de s’assurer du contenu médiatique livré au public.

Ici, la compilation faite par le RATECO SK des éditions vespérales de mardi 23 juin et matinales de mercredi 24 juin 2020.

A la Radio Télé Ngoma Ya Kivu RTNK

D’entrée de jeu, la Radio Télévision Goma Ya Kivu rend public le bulletin du secrétariat technique multisectoriel de riposte au Coronavirus avec la situation en province.

Dans la même édition, cette radio communautaire rappelle l’Etat d’urgence décrété par le Chef de l’Etat et quelques mesures d’assouplissement prises pour alléger les effets économiques de la pandémie à Coronavirus au sein des ménages. C’est notamment la gratuité de l’eau de l’électricité.

Pourtant au Sud-Kivu, certains abonnés de la REGIDESO dénoncent la surfacturation du mois de Mai et pensent que cette société a cumulé les factures des mois de mars et avril (concernés par la gratuité) pour produire la facturation du mois de mai.

C’est ici que la RTNK accorde la parole au Président de la Ligue des Consommateurs au Congo-Kinshasa pour dénoncer cela.

Dans une interview, Janvier Mizo Kabare démontre que le Coronavirus, l’Etat d’urgence et le confinement de la Commune d’Ibanda ont eu un effet sur l’économie des abonnés et le fait de surfacturer les services vient encore nuire davantage.

Il invite alors tous les abonnés à déposer leurs factures d’eau au bureau de Coordination de la Société Civile et dans d’autres endroits qui seront indiqués afin que sur base de cela, la LICOSKI puisse étoffer un cahier de charge pour un plaidoyer à la Régie de Distribution d’Eau.

Dans la même édition, la RTNK s’intéresse aux kits remis par l’Institut International pour l’Agriculture Tropicale IITA en sigle au Gouvernement Provincial pour servir dans la riposte contre le coronavirus.

Il s’agit entre autres des kits composés des tests rapides. Selon l’un des responsables de l’IITA qui a procédé à cette remise Nkuku Kidje, c’est une manière pour son organisation d’accompagner le gouvernement dans la riposte contre la pandémie à Coronavirus.

Il précise que ces kits seront distribués dans le centre d’isolement de Bwindi et dans les hôpitaux qui sont ciblés dans la prise en charge des cas de Coronavirus mais aussi dans d’autres qui ont enregistré des cas alertes.

Dans son speech, le Gouverneur de province Théo Ngwabidje a tenu à remercier le partenaire IITA et a promis de faire de manière à ce que ces kits servent efficacement à la riposte.

A la Radio EKA FM

En plus de parler des chiffres publiés dans le bulletin quotidien du secrétariat technique multisectoriel de la riposte au Coronavirus et de donner l’évolution de la pandémie au Sud-Kivu, Eka FM s’intéresse aussi à la facturation de la RAGIDESO en cette période.

Donnant la parole, comme la RTNK, au Président de la Ligue des Consommateurs des Services au Congo Kinshasa, Eka FM va plus loin jusqu’à démontrer un écart des chiffres décriant entre la facturation du mois de février et celle mai 2020.

Selon la même source, certaines personnes qui ont reçu les factures de 4000Fc en février ont vu celles de mai 2020 monter jusqu’à 28 000 FC. Rappelant que les effets du Coronavirus ne sont venus qu’accentuer la crise économique des ménages, la LICOSKI estime alors qu’il est temps que des actions soient entreprises pour permettre aux citoyens de payer réellement ce qu’ils ont consommé.

A la Radio Télévision Nationale Congolaise RTNC/Sud-Kivu

Dans son édition du journal, la RTNC révèle que le nombre des cas positifs de Coronavirus au Sud-Kivu est passé à 202 dans la province du Sud-Kivu. Citant le Chargé de communication à la Division Provinciale de la Santé le Dr Claude BAHIZIRE, la radio nationale annonce aussi le bilan de 32 morts depuis l’avènement de cette pandémie en province.

Bahizire en profite alors pour inviter la population et les leaders d’opinions à plus de responsabilité dans la communication afin de véhiculer des messages qui n’iront pas dans le sens de démobiliser la population dans l’observance des gestes barrières.

Abordant un nouvel angle, la RTNC accorde la parole à l’Eglise Anglicane qui a organisé un atelier de formation à l’intention des journalistes des Radios et Télévisions Communautaires de la ville de Bukavu.

Selon l’Evêque du Diocèse Anglican, Monseigneur Bahati BALIBUSANE, l’objectif visé par cette séance est de parler aux chevaliers de la plume et du micro de la pandémie à Coronavirus afin qu’ils soient à même de bien mener leur travail.

Au micro de la RTNC, Monseigneur Bahati BALIBUSANE, invite les journalistes à bien faire le choix des thématiques sur lesquelles ils veulent communiquer mais également de bien faire le choix des acteurs qui voudraient intervenir pour parler de la pandémie.

Dans la même édition, la RTNC se rend à l’Institut Kasali dans la Commune de Kadutu. Ici, les élèves de la section électronique procèdent à la fabrication des lave-mains automatiques améliorés et qui fonctionnent à l’aide des panneaux solaires et même du courant électrique.

D’après le Préfet de cette école Barthelemy LUKERE, l’objectif est d’impliquer les élèves dans la riposte contre le Coronavirus. Ainsi, il explique que ces lave-mains ont un avantage, car ils permettent aux habitants de soigner leurs mains sans toucher quoi que ce soit.

Barthélemy LUKERE en a profité pour présenter aussi d’autres effets fabriqués par les élèves de la section électronique en vue de prélever la température des personnes à une distance considérable mais aussi pour contrôler les véhicules.

Dans la même édition du journal, la RNTC se rend dans le territoire de Walungu où  le Commandant du sous-commissariat de la Police de Mulamba a lancé une mise en garde aux habitants qui sabotent les mesures de prévention édictées par les autorités.

Le Commandant du sous-commissariat de la PNC à Mulamba Saidi MIRINDI a rappelé aux habitants que le coronavirus est une réalité et que l’instruction a été donnée aux éléments de l’ordre de pouvoir interpeller ceux qui vont se mettre en marge des mesures édictées par les autorités.

Il précise que nombreux ne portent les masques de protection, la distanciation sociale n’est pas respectée et les rassemblements de plus de 20 personnes sont toujours observés contrairement aux mesures édictées. Saidi MIRINDI donne une mise en garde à tous les récalcitrants et promet d’intervenir en cas de récidive.

A la Maturité Radio Télé 9

MRT9 ouvre la page consacrée au coronavirus par la diffusion du bulletin quotidien du secrétariat multisectoriel de riposte au coronavirus.

Ensuite, elle s’intéresse à l’enseignement à distance initié par le gouvernement avec l’appui de certains partenaires afin d’aider les élèves à rester en contact avec la matière en attendant une probable reprise des cours.

A ce sujet, la MRT9 accorde la parole au Syndicat des Enseignants des Ecoles Conventionnées Catholiques SYNECATH en sigle, Jacques CIRIMWAMI fait observer qu’il y a un certain relâchement de de la part des parents.

Selon lui, les parents semblent ne plus accompagner leurs enfants durant l’apprentissage pourtant c’était l’une des façons de pouvoir sauver l’année scolaire actuellement bloquée par la présence de la maladie à Coronavirus.

Dans la même édition, MRT9 accorde la parole au Ministre Provincial de la Santé, Cosmos BISHISHA. Ce dernier rassure que le Gouverneur de province Théo NGWABIJE va distribuer de l’hydro chloroquine dans tous les hôpitaux et centres de santé afin de lutter contre le coronavirus.

Il précise que cette molécule sera disponible dans les Centres de Santé car le gouvernement provincial va devoir en acheter en grande quantité avant de procéder à la distribution.

Cosmos BISHISHA précise par ailleurs que la prise en charge des patients de Coronavirus est gratuite contrairement aux affirmations de certains Médecins qui affirment que chaque malade se prend en charge.

Néanmoins, le Ministre de la Santé indique qu’il y a certains malades qui refusent de se rendre à Bwindi et choisissent d’aller se faire soigner dans les structures de leur préférence.

A la Radio SVEIN

Relayant le bilan du secrétariat technique multisectoriel de la riposte au Coronavirus, la Radio SVEIN revient également sur l’évolution de la maladie sur le continent africain et dans le monde.

Cette radio communautaire émettant sur le 89.3 Fm, accorde également la parole à l’Eglise Anglicane.

Dans son speech, l’Evêque du Diocèse Anglican, Monseigneur Bahati BALIBUSANE se prononce sur les personnes qui sont en train d’organiser des cultes avec plus de vingt personnes contrairement aux mesures édictées par les autorités.

Il invite les chrétiens à la patience et attendre la réouverture des Eglises. Bahati BALIBUSANE ajoute que les chrétiens devraient consacrer leurs efforts dans la lutte contre le Coronavirus et la création des moyens de subsistance. Il rappelle aussi qu’il y a moyen d’implorer la grâce divine à partir de la maison pour vaincre la pandémie.