Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Les radios communautaires du Sud-Kivu, s’impliquent dans la sensibilisation de la population contre COVID-19 à la date du 23/06/2020.

Comme chaque jour, les Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu poursuivent leur accompagnement dans la sensibilisation des habitants sur le danger que présente le coronavirus pour la communauté.

A ce jour où même les zones de santé des territoires sont touchées, le risque semble grand et les radios, dans leur rôle de sensibilisation, accroissent des messages éducatifs dans ce sens.

Ainsi donc, l’actualité dans les éditions du journal des Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu en rapport avec la pandémie à Coronavirus est restée dominée par la diffusion du bulletin du secrétariat multisectoriel de lutte contre le Cronavirus et d’autres informations traitées en fonction des angles choisis.

Ici, la compilation des informations diffusées le matin de lundi 22 juin 2020 dans quelques Radios et Télévisions Communautaires du Sud-Kivu.

A la Radio Maendeleo

La Radio Maendeleo diffuse le bulletin du secrétariat multisectoriel de riposte au COVID-19. Juste après, cette radio communautaire émettant sur 88.8 et 91.7FM se planche sur l’actualité en province.

Par rapport à cette situation en province :

« Depuis la déclaration de la maladie à Coronavirus  la ville de Bukavu a déjà enregistré 193 cas confirmés. la Zone de Santé d’Ibanda à elle seule a enregistré 142 cas. C’est ce qui ressort de l’atelier de sensibilisation organisé par la Zone de Santé d’Ibanda samedi 20 Juin à l’intention  de leaders communautaires.

Vu l’ampleur que prend la Covid-19, les leaders communautaire qui ont pris part à cette rencontre s’engagent chacun en ce qui le concerne d’intensifier la sensibilisation.

L’un d’eux, le Président du comité syndical du marché de Nyawera, Fabien BINJA promet de poursuivre la sensibilisation pour que les vendeurs et clients dudit marché s’approprient les mesures barrières…

Pour sa part, le Médecin Chef de Zone d’IBANDA Prosper Maboko Lwambwa pense qu’il est temps que la population de Bukavu en général et celle d’IBANDA en particulier  prenne  avec beaucoup de sérieux la Covid-19 qui fait déjà de morts…

En ce qui concerne le transport en commun, le superviseur urbain d’ASNAMOC Jérémie Cito  promet pour sa part de faire parvenir le message aux motocyclistes pour qu’eux aussi s’approprient les mesures prises par les autorités pour barrer la route à la propagation de la maladie à Coronavirus.

Le Bourgmestre de la Commune d’IBANDA Evariste Manegabe qui a pris part à cette activité appelle la population à la conscience parce que la Covid-19 n’épargne personne.

Signalons que l’activité était organisée par la Zone de Zanté d’IBANDA avec l’accompagnement du Bureau Diocésain des Œuvres Médicales (BDOM) , a diffusé Radio Maendeleo.

Juste après, Radio Maendeleo s’intéresse à l’arrivée au Sud-Kivu du Ministre National de la Santé Eteni Longondo avec la visite qu’il a effectuée samedi 20 juin 2020 dans les installations de la Pharmakina qui produit l’hydroxy chloroquine.

Satisfait du travail abattu par cette société, le Ministre Eteni Longondo indique que la RDC va prochainement arrêter ses importations de cette molécule afin de consommer les comprimés de la Pharmakina pour la prévention et le traitement de Covid-19.

Pour sa part, le Docteur Martial Kanyonyo, Pharmacien responsable de la société Pharmakina, indique que sa société va continuer à veiller sur la bonne qualité des comprimés d’hydroxy chloroquine.

Le même samedi, le Ministre National de la Santé a également visité le centre d’isolement de Bwindi et l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu en termes d’évaluation de la riposte du Covid-19.

Il a à cette occasion féliciter toute l’équipe et lui demander de redoubler d’efforts.

A la Radio Canal Futur

Pour revenir sur l’actualité de nouveaux cas, Canal Futur alerte sur la situation des enfants qui déambulent dans le quartier Nyalukemba.

D’après le constat réalisé par un reporter sur place, les enfants continuent d’exercer des jeux communs dans les cimetières de la Ruzizi en ignorant les mesures barrières. Canal Futur alerte sur le risque que cela comporte pour ces enfants et leurs familles.

A la Radio Iriba FM

Cette radio communautaire émettant à Bukavu sur 90.0FM consacre environ 5 minutes de son édition du journal à l’actualité sur le Coronavirus.

Parlant de la situation en province, Radio MaIriba FM alerte la population sur la déclaration des cas de Coronavirus dans le territoire de Kabare, une région dans laquelle la pandémie est méconnue.

Ici, la parole est accordée à la Société Civile de Kabare qui invite la population à plus de vigilance et de responsabilité.

« … le danger est à notre porte et nous devons faire attention. On vient de nous rapporter que Kabare est déjà touché pourtant c’est une zone ou les gens semblent ne pas prendre au sérieux le danger de la maladie. Ici chez nous, les activités se déroulent normalement et nombreux ignorent les mesures barrières. Le gouvernement doit prendre des dispositions et éviter la propagation à une échelle inquiétante. A la population de rester vigilante… » a notamment déclaré Emmanuel Bengehya, Président de la Société Civile de Kabare.

Dans la même édition du journal, IRIBA FM parle de la prorogation de 15 jours, par le Chef de l’Etat, de la période d’Etat d’urgence sanitaire. Commentant cette actualité, ce média communautaire accorde la parole au mouvement citoyen Réveil des Indignés.

L’un des militants Samy Mulemangabo estime que la prorogation de l’état d’urgence n’est pas opportune et, à l’opposé, estime que les mesures devraient être prises pour permettre la reprise des activités tout en respectant les mesures barrières. Il propose ainsi de privilégier l’approche communautaire au regard de la précarité dans laquelle vivent les habitants.

Clôturant ce chapitre, IRIBA FM accorde la parole au Président de l’Ordre des Médecins au Sud-Kivu le Dr Fabrice Cikomola.

Ce dernier, montre le danger auquel sont exposés les Médecins et le personnel de santé du Sud-Kivu face au Coronavirus. Il indique que 5 Médecins sont déjà décédés depuis la déclaration de cette pandémie. Sans confirmer que ces décès dus au Coronavirus, le Dr  Fabrice Cikomola rappelle que sur le nombre de personnes infectées, 43% de personnel de santé sont concernés.

Il plaide alors pour qu’une formation et une protection spéciales au profit du personnel de santé soient envisagées.

Enfin, IRIBA accorde la parole au mouvement citoyen Lutte pour le Changement LUCHA dont la marche de soutien aux Médecins et personnels soignants intervenant dans la riposté avait été dispersée par les éléments de l’ordre, le week-end du 19 au 21 juin 2020.